01/06/2019 : L'Euskal Trail dans la pure tradition basque !


On aurait pu écrire, à l'entrée de la petite ville de Saint-Etienne de Baigorry, sur un panneau planté bien en évidence : "Si vous ne deviez faire qu'un seul trail dans votre vie, choisissez l'Euskal Trail !" Je sais bien que cela peut paraître présomptueux et que plein d'autres épreuves affichent plein d'atouts tout aussi attirants les uns que les autres, mais il faut bien avouer que l'épreuve du Pays Basque a placé la barre très haute en matière d'organisation. A commencer par ces repas d'avant et d'après course qui sont autant d'hymnes à la bonne chère et proposent à chaque fois des produits du terroir dignes de quelques belles tables gastronomiques françaises. C'est sans aucun doute l'axe premier de l'épreuve. Suer oui, mais se retrouver autour d'un bon ravito encore mieux. Tout le monde aura apprécié... un peu, beaucoup, à la folie. Ensuite, il y a ces décors. Magnifiques, magiques, envoûtants, reposants... calmes aussi ! Les adjectifs ne manquent pas pour parler du Pays Basque. Un des plus beaux endroits de France, même si, bien évidemment, tous les départements sont jolis, on est bien d'accord. Le parcours de la course a été taillé au couteau. On trace direct dans la pente et on descend tout aussi rapidement. Pas de chichis. L'Euskal est une course dure, rude... On ne la vainc pas aussi facilement. Il faut se faire mal, souffrance pour en venir à bout. Mais, quand comme cette année, la météo est au rendez-vous, même un peu chaude, alors les panoramas sont splendides, parfois même à couper le souffle. Et puis bien sûr, il y a le concept même de l'épreuve qui est original, presqu'unique. Une épreuve sur deux jours à deux du début à la fin. Il faut savoir trouver le co-équiper qui va bien, qui va pouvoir vous supporter sur toute cette période, il faut aussi savoir gérer la récupération entre les deux étapes. Tout un programme. Cette année donc, les batailles furent dantesques aussi bien sur l'Euskal Trail (2x40) que sur le Trail Gourmand (2x25). Mais commençons par les plus valeureux, ceux du 130km non stop. Jérôme Mirassou et Sergio Luis Tejero (déjà deux fois vainqueur ici) finissent main dans la main. Comme deux frères de sentiers qui se sont trouvés là par hasard au fil de quelques kilomètres. Une amitié qui naît dans l'effort. Une victoire partagée. Nahuël Passerat, victorieux à nouveau en duo, avec Néria Martinez, en connait un rayon sur les belles rencontres qui se sont faites au gré des longs efforts des ultras. Jocelyne Pauly, quant à elle, gagne encore et toujours. Sa détermination et son talent n'ont d'égal que sa discrétion et sa gentillesse. 8ème au général encore cette fois. On ne la présente plus. C'est la championne française du moment. Sur le 2x40km, le niveau était très dense autour d'une poignée d'équipes de tête et cela va se jouer pour quelques minutes seulement au final. Didier Thiaffey et Thibault Pollet l'emportent finalement alors que Baptiste Lacaze et Marie Vinet gagnent en mixtes et Barbara Urrusil et Maïalen Pessans, les deux locales, en féminines. Sur la plus courte des distances, la plus disputée aussi avec pas moins de 330 binômes au départ, la victoire va se jouer pour une dizaine de secondes. Alexis Stouff et Julien Hoeksema, pourtant deuxièmes lors du premier jour, vont réussir à garder la petite avance le deuxième jour qui va faire la différence sur la paire pourtant très expérimentée, Maxime Durand-Michel Rabat. On notera tout de même qu'une autre équipe, Grégory Bé-Romain Anglade, les très rapides toulousains, auront eu la malchance de s'égarer un peu le premier jour et malgré tout l'emporteront facilement le deuxième jour pour monter in extrèmis sur le podium...En mixtes, of course, Samir Hijazi associée à son amie, Mylène Bacon, gagnent nettement. Encore des Toulousains aux commandes... Les organisateurs de l'Euskal ont fait le plein cette année avec 3000 coureurs inscrits mais ils ont aussi su limiter le quota d'engagés pour qu'il n'y a pas d'engorgements. Bref le paradis, on sait où il se trouve !

 

Retrouvez les résultats de l'Euskal en rubrique "résultats" et plein de photos du vendredi ICI et du samedi LA



Retour http://www.runningmag.fr

Partager sur Facebook