Nocturne de Puyferrat

Date : 06/01/2018
Heure : 19h
Lieu : Saint Astier (24110)
Distance : 18, 9, 9 nordique, courses enfants, 9 rando

Organisateur

Nom : ROUBY Sébastien
Téléphone :   06.30.49.62.86
Mail : sebrouby78@gmail.com ou nocturnepuyferrat@raidoc24
Site : http://www.raidoc24.fr/


Agrandir le plan
Vous êtes l'organisateur de cette course, cliquez ici pour suggérer une description à Running Mag.



Résultats 2018 : 17 km

06/01/2018 : Quand ça glisse à Puyferrat !

Dès la première montée à la Chapelle des Bois, le ton était donné. Chemins détrempés, ruisselants et boueux à l’extrême, les coureurs ont vite pu s’apercevoir que la partie n’allait pas être facile et qu’il faudrait faire preuve de beaucoup d’adresse pour rester debout. Comme en 2016, les pluies abondantes des derniers jours sont venues gonfler les lits des ruisseaux et ont rendu cette année le parcours de la Nocturne de Puyferrat glissant en de nombreux endroits. Mais qu’importe. Il en fallait plus pour décourager les participants qui se sont arrachés en moins de 2 jours les 700 dossards disponibles. Car, c’est au moins autant pour le parcours que pour l’ambiance festive et médiévale qui l’accompagne que l’on vient sur cette course organisée par les RAID’OC 24. Passage dans le château, montée aux flambeaux, son et lumière, feu d’artifices, bénévoles déguisés en costume d’époque et repas d’après-course, nombreux sont ceux qui tous les ans attendent avec impatience cet événement riche en animations. Il y avait donc du monde, et même du beau monde sur la ligne de départ, parmi lesquels plusieurs vainqueurs des précédentes éditions. Sur le 17 km, on a rapidement compris que la victoire allait à nouveau se jouer entre le local Lionel Roye (triathlon Saint-Astier), tenant du titre et qui reste invaincu sur ses terres, et Steve Leclerc (CAP Athlétisme). Après s’être livrés à une belle bagarre qui aura tenu les spectateurs en haleine tout au long de la course, les 2 champions qui s’apprécient autant qu’ils se respectent ne sont pas parvenus à se départager. Et, comme en 2016, c’est main dans la main qui ont finalement franchi la ligne d’arrivée. Avec un chrono de 1 h 19, il leur aura fallu 3 minutes de plus que l’an dernier pour en terminer, sur un parcours inchangé mais dans des conditions plus compliquées. On retrouve à la 3ème Michaël Pluyaud (Team Endurance Shop Périgueux), habitué des podiums à Puyferrat. Au niveau du classement féminin, Christelle Lazard (Périgueux Running), 5ème lors du dernier championnat de France de trail long l’an dernier à Gérardmer et en reprise après une blessure au mollet, conserve sa couronne. Caroline Meal (triathlon Coutras) et Julie Pourteyron (Saint-Astier triathlon) complètent le podium. Sur 8 km, Christophe Palomo l’emporte brillamment devant Yohann Allain (COCC Athlétisme) et Nabil Zdeg, qui terminent tous les 3 dans la même minute. Du côté des filles, Céline Kowal (Périgueux Running), qui restait sur une victoire au Pré-Historic trail de Noël, commence l’année aussi bien qu’elle l’avait terminée en s’imposant. Annie-Rose Germain (les Galopins de Guyenne) et Sabrina Moreau (Run like a girl & boy) prennent respectivement la 2ème et 3ème place. Du premier au dernier, après tant d’efforts tous ont mérité d’aller reprendre des forces autour du repas servi après la course. En tout cas, une chose est sûre. Les jambes ont dû tirer un peu le lendemain, surtout pour les courageux qui avaient décidé de prendre part au Cross départemental organisé du côté de Champcevinel.

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats" et des photos de Cédric  "Ici"


(07/01/2018)

08/01/2017 : Roye intouchable à la Nocturne de Puyferrat !

Comme c’est désormais la tradition, c’est par une nocturne que les aficionados de trail et autres amateurs de course à pied en Dordogne ont débuté l’année. Et, plus encore que pour les précédentes éditions, il fallait se montrer rapide dès l’ouverture des inscriptions pour avoir le privilège de prendre place derrière la ligne de départ, pour cette 5ème édition du trail de Puyferrat. Preuve de son succès, les 685 dossards disponibles se sont arrachés en quelques jours seulement. Sur ce trail à l’ambiance médiévale, les coureurs avaient le choix comme l’an dernier entre 2 distances : 9 et 18 km. Mais, contrairement à 2016 où les températures étaient plutôt douces pour la saison et le sol bien gras, c’est sous une température hivernale et sur un sol gelé que les concurrents se sont affrontés. Sur chacune des 2 épreuves, les tenants du titre faisaient figure de favoris. Et, malgré une forte adversité, l’un comme l’autre n’ont pas tremblé. Sur le 18 km, Steve Leclerc (Périgueux Running), en reprise après sa belle 10ème place sur la Saintélyon, n’a rien pu faire face à un Lionel Roye (CA Périgueux Athlétisme), impressionnant de facilité, qui a très vite pris la poudre d’escampette. Auteur d’une course parfaite, il l’emporte en moins d’1h10′ et conserve ainsi sa couronne. Derrière, la bataille pour le podium a été rude. Steve Leclerc et Christophe Palomo (Les Poumons de l’Extrême/CA Périgueux Triathlon) prennent finalement la 2ème et 3ème place. Chez les filles, Christelle Lazard (Périgueux Running) continue d’étoffer son palmarès et poursuit sa belle série d’invincibilité en s’imposant de nouveau. Pour sa première participation à l’épreuve, celle-ci déclarait à l’arrivée en avoir pris plein les yeux pendant la course, et se disait ravie par l’ambiance. A la deuxième place, on retrouve Karine Deville (Les Bull d’Auvézère), qui l’avait emporté l’an dernier. Héloïse Delanne (Team GC) prend la 3ème place. Sur le 9 km, c’est également un spécialiste du triple effort qui s’est imposé, avec la victoire de Thor Berben (Team Endurance Shop Périgueux). Ce dernier réalise ainsi le doublé. Nabil Zdeg et Frédéric Maly (Périgueux Running) complètent le podium.Du côté des dames, Amanda Hooijmans (Fit Oxygene) remporte la victoire devant Valérie Ducatillion (CA Triathlon Périgueux) et Mélissa Dupont.

 

Retrouvez tous les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats".  Texte de C. Dumonteil.

 


(08/01/2017)

10/01/2016 : Lionel Roye, un triathlète à l'aise à Puyferrat !

En découvrant les noms des vainqueurs, certains ironisaient en disant que pour gagner cette année, il fallait sûrement être aussi bon nageur que coureur. Avec la victoire respective des triathlètes Thor Berben et Lionel Roye, sur le 8 km et le 18 km, on pouvait en effet difficilement dire le contraire. Même si les précipitations avaient été abondantes au cours de la semaine, les conditions étaient malgré tout loin d’être impraticables, et ce d’autant plus que la journée du samedi avait été plutôt clémente, avec un thermomètre affichant 10 °C au moment du départ des coureurs. Sur un terrain restant gras en surface et avec quelques jolis franchissements de ruisseaux en crue, ces derniers ont pu s’en donner à cœur joie. En l’absence de pluie, le spectacle mis en place par l’équipe des RAID’OC 24 pouvait commencer, et la magie opérer. Sur un parcours majoritairement boisé que nous avions eu l’occasion de reconnaître il y a 2 ans, les organisateurs avaient prévu de nombreuses animations et surprises, histoire d’agrémenter la partie : passage dans le château de Puyferrat pour se ravitailler copieusement, avec montée et descente sous les flambeaux, palombière illuminée, feux d’artifices… Une vraie nuit des lumières, réhaussée par les éclairages mis en place par la mairie notamment sur la majestueuse église d’inspiration romane et gothique du centre ville, et par la longue procession des coureurs équipés de leur lampe frontale que l’on pouvait observer en particulier lors de l’ascension, juste après le départ, vers la chapelle des bois. Exceptés quelques concurrents un peu dépités en raison d’une erreur de parcours et qui, dans le feu de l’action, se sont trompés au niveau de la bifurcation du 8 km et du 18 km, ce sont des coureurs ravis que l’on retrouvait à l’arrivée, si l’on en juge par les larges sourires affichés sur les visages. Une ambiance festive et conviviale qui s’est prolongée tard dans la soirée autour d’une table, avec le repas qui était offert à tous les participants. Au final, bilan plus que positif donc pour cette 4ème édition, qui inscrit définitivement ce trail aux allures médiévales dans la durée, après une brève interruption il y a 2 ans. Du côté des résultats, on retiendra que, en l’absence de Steve Leclerc et malgré tous les efforts déployés par un Mikaël Pluyaud (team Endurance Shop Périgueux) en grande forme, ce dernier n’a rien pu faire pour venir contester l’hégémonie du tenant du titre, Lionel Roye (triathlon La Rochelle). L’inoxydable Marc Serrero complète le podium. A noter le beau tir groupé des coureurs du club VTT Montagrier qui place, sur cette distance, 3 de ses coureurs dans le top 6. Chez les femmes, c’est Karine Deville (Les Bull d’Auvézère) qui l’emporte, devant Sylvie Brun (Fun Events Perigord), en reprise d’entraînement, et Emmanuelle Glatard (ES Trélissac). Sur le 8 km, Thor Berben (team Endurance Shop Périgueux) termine de belle manière une semaine d’entraînement, déjà bien chargée par la préparation de sa saison de triathlon, par une victoire. Il l’emporte devant Bruno Ceyssat (Périgueux Running) et François Duffour. Anne-Rose Germain (AC Parempuyre ) prend la première place du classement féminin. Sabrina Moreau (Fit Oxygène) et Legoll Sandra complètent le podium.

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats" et quelques photos en cliquant ICI . Texte de Cédric des Pieds qui Courent.


(11/01/2016)

Les photos de la nocturne du Puyferrat 2015

Du côté du château

Le départ 


(20/01/2015)

Anciens résultats

Course Date Lieu Dist.
Nocturne de PuyferratSA 06/01/2018Saint Astier17 km
Nocturne de PuyferratSA 07/01/2017Saint AstierTTes distances
Nocturne de PuyferratSA 09/01/2016Saint Astier8 km
Nocturne de PuyferratSA 09/01/2016Saint Astier18 km
Nocturne de PuyferratSA 10/01/2015Saint AstierTtes distances

Archives


© AQTD - Mentions légales