Archives 2017


    2017 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet -

02/07/2017 : Semi de Bruges, la course qui monte

 Un joli peloton pour cette nouvelle édition du semi de Bruges qui a su réunir un peu plus de 600 participants à une date pas forcément favorable pour ce type de course, et juste en face de certaines grosses manifestations qui attirent beaucoup de bordelais au Pays Basque, comme les course des crêtes d'Espelette où ils étaient très nombreux. Mais beaucoup d'autres étaient aussi du côté de la Bretagne pour le Grand Raid du Morbihan. Il y avait un peu plus de 400 coureurs sur le semi et 220 sur le 10 km. Et c'est une nouvelle victoire de David Gentilini (déjà vainqueur il y a deux semaines à Libourne sur le 21 km). Il s'impose en 1h17'01, devant David Goubert et Thierry Garcia. Chez les filles, Emmanuelle Lastra s'est imposée en 1h32'03 devant Nathalie Cadet et Marciana Mukamurenzi, toujours présente. Quant au 10 km, victoire de Tony Mathieu et Guenaëlle Chardon. 


(02/07/2017)

26/06/2017 : Beau succès au Trail de Saint Aubin

 Pour sa 4è édition, le trail de Saint Aubin a réuni pas loin de 500 concurrents pour deux distances, 5 et 10 km. Le 10 km a été remporté par Pierre Evenat en 36'02, devant Nicolas Vienne et Matthieu Barrière. Du côté des féminines, c'est Nathalie Cadet de Saint Médard qui s'impose en 43'49. Par ailleurs, on déplorera la très faible participation au semi de Bords de Garonne qui n'a réuni que 31 concurrents et où l'on a pu voir le retour de Francis Inglès. Une pensée compatissante pour les organisateurs. 


(26/06/2017)

26/06/2017 : Alicot s'impose du côté de Villeréal !

Ce sont 113 coureurs qui se sont élancés (départ groupé de toutes les courses et rando) pour le 10 kms, sur un parcours avec peu de dénivelé, sur des sentiers, sous bois et au milieu de vergers. Course rapide donc avec un départ canon de Robert DAJEAN, en tête immédiatement pour ne plus la lâcher, arrivant avec plus de 3 minutes d'avance sur le pourtant réputé Patrice MARQUIS (Monflanquin) , déjà vainqueur en ce lieu l'année passée. Le podium était complété par Alexandre SAUDEL, qui grillait au sprint la politesse au local Bruno MARCHES. Le suaviste Francis FOURCAUD, habitué des top 10, prenait une belle cinquième place.  Sur le grand parcours, par une température très clémente, un petit groupe se détachait rapidement. L'agenais Thibaut CUESTA faisant figure de grand favori, puisque vainqueur les deux dernières années. C'était sans compter sur son ami Nicolas ALICOT, vainqueur du trail de Donzac (82) il y a 3 semaines. Le frère d'Anne Rose s'envolait irrésistiblement, même si T.CUESTA s'accrochait vaillamment, lui qui fut blessé en début de saison et qui revient fort, remportant il y a un mois les foulées de l'association paralysés de France au Passage d'Agen. Derrière ce duo indissociable et à bonne distance, c'est le monflanquinois David GRANDNER qui s"arrachait le long de la rivière du dropt pour monter sur le podium, lui qui avait pris la deuxième place du 10 kms en 2016. Petite participation côté féminin (3 sur 66 participants), la faute sans doute à la peur de la chaleur subie dans la semaine.Une course largement dominée par la foulayronnaise Delphine FRETAY en 1H 53 minutes devant la fuméloise EXPOSITO Marina, distancée avec le sourire de près de neuf minutes. Une autre fuméloise, Monique BRISSONNAUD, catégorie V2, complétait ce podium radieux.

 

 
Retrouvez les résultats des Foulées de Rives en rubrique "résultats" et un reportage complet dans le prochain numéro de Running mag

(25/06/2017)

23/06/2017 : Bouliac, la nocturne où il fait bon courir !

Les organisateurs de la nocturne de Bouliac ont un peu de chance. Il faut bien le reconnaître. En effet la canicule qui a sévi durant quelques jours cette semaine n'a pas tenu jusqu'à vendredi et s'en est allée la veille au soir. Tant mieux ! Les coureurs en ont été, bien sûr, les premiers réjouis, passant de près de 35°C à 25°C en quelques heures. Voire un peu moins à l'heure du départ. Aussi avec près de 500 concurrents sur la seule distance de 10km, en plus d'une poignée de marcheurs et d'une centaine d'enfants, le succès de ce 23ème volet, n'était plus à discuter. C'est vraiment dans le département l'endroit où il fait bon courir un vendredi soir pas comme les autres. Bien sûr la concurrence, comme le faisait remarquer Jean-Jacques Hochard, le président du club, est de plus en plus rude, mais Bouliac a quand même pas mal d'atouts pour ne pas en souffrir. A commencer par un accueil chaleureux et convivial et une remise des prix véritablement grandiose. Chacun le sait bien, depuis le temps, et le bouche à oreille faisant le reste, beaucoup ne raterait désormais pour rien au monde ce rendez-vous de juin ! Côté résultats, là aussi la progression n'a cessé et la fameuse côté de Bouliac ne fait plus aussi peur. Chacun y vient pour se donner corps et âme. Cette année, c'est Adrien Latestère qui a dicté sa loi. Suivi dans un premier temps de Lionel Lamy, de retour en grande forme, il a mis le turbo dans la première montée pour prendre le large. Chez les féminines, la toute jeune Marion Rouanne, n'a pas non plus fait dans le détail. Elle l'emporte sans souci. Carole Jouquet a tout tenté pour la garder en ligne de mire mais au final l'écart fut tout de même conséquent. 

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Vidéo :

Le départ

 

Photos :

La nocturne vue par Rémy


(23/06/2017)

18/06/2017 : Valérie et Cyril au trail de Saint-Loup...

 

Les quelques erreurs d'aiguillage au trail de St Loup n'ont pas empêché la bonne humeur et surtout d'apprécier ces magnifiques circuits au coeur de la vallée du Thouet. Valerie Redien remporte une nouvelle victoire sur la courte distance devant l'actuelle leader du challenge trail Foulées 79, Jennyfer Lacorte, très régulière aux avant postes depuis le début de saison, Laurine Raimond monte elle aussi en puissance pour monter sur la 3ème marche du podium scratch.  Cyril Pillac remporte lui aussi une nouvelle victoire devant Antoine Paitrault et Rémi Couvet.  Frédérique Barbareau, deux semaines après sa superbe seconde place aux Gendarmes et au voleurs à Ambazac sur le 58kms s'adjuge une nouvelle victoire Deux-Sévrienne. A noter la 6ème place de la leader du challenge long, Roxane Auge qui n'a pas baissé les bras après une erreur d'aiguillage qui lui a fait perdre pas mal de temps et de places. Quelques bouleversements aussi chez les hommes ou les péripéties ont été nombreuses, les distances sur les GPS à l'arrivée oscillant entre 23 et 25.4kms, des petits malins s'étant apparemment amuser à jouer avec le fléchage et les banderolles. C'est Stéphane amilien qui s'en sort le mieux et remporte une victoire significative devant William Malard et Fabien Contre.

 

Retrouvez tous les résultats et des photos ICI


(20/06/2017)

19/06/2017 : Un cent Bornard au Maraithon

 Le succès toujours au rendez-vous au Maraithon à Coulon dans les Deux Sèvres, il faut dire que le marais poitevin, ça fait rêver. Avec plus de 2000 participants répartis sur la rando, le 10 km, le marathon solo et duo, une démarche éco responsable, cette manifestation fait venir du monde de plus en plus loin, à l'image de son vainqueur, le blagnacais Jérôme Bellanca, spécialiste du 100 bornes, champion de France 2015 et 2013 de la spécialité et qui s'est imposé en 2h37'55, devant Anthony Juge et Sylvain Mouquet. Il était venu parfaire sa préparation 100 km, avec une échéance à trois semaines, pour les France de la spécialité. Chez les féminines, victoire d'Isabelle Del Aguila en 3h32'27, devant Valérie Quercron et Mari Iwakura. Seuls 300 courageux ont osé se lancer sur cette grande distance, alors que le 10 km a receuilli plus de 600 participants, avec la victoire du charentais Siegfried Proux en 34'15, et d'Aude de la Mettrie, Rochellaise également en 38'59. Quant au marathon duo, il a réuni quelques 150 équipes, soit 300 coureurs, cette formule très en vogue dans les marathons, ne cesse de croître, aux dépends du marathon, ce que l'on peut parfois regretter. Les duos étaient limités à 150, ils ont fait le plein, et certainement que beaucoup de monde a été refusé. On notera la présence de Marie Amélie Le fur, marraine de l'épreuve. 


(19/06/2017)

18/06/2017 : Du beau monde à Morcenx

 Malgré un petit effectif, il y avait du beau monde à Morcenx, et certains étaient venus de loin pour cette course de village où les bénévoles se donnent à fond et qui mériterait davantage de participants, La course a été remportée par le Biarro Abdelafettah Louajari, devant Alexis Turpin de Bordeaux, David Laroche d'Aire sur Adour complétant le podium. Côté féminines, c'est la réolaise Déborah Wurtz qui s'impose. Seuls 183 coureurs sont classés avec un peu plus de 200 inscrits. Il faut soutenir ces organisations en allant y courir, les prix d'inscriptions restent tout à fait raisonnables, l'accueil y est toujours parfait, comme à chaque fois les associations organisatrices essaient de tirer quelques bénéfices pour faire fonctionner leurs assos. Mais avec si peu de coureurs, pas sûr qu'il reste quelques bénéfices, et si c'est le cas, ils doivent être bien maigres.  Il serait dommage que des épreuves disparaissent, et que seules subsistent les grosses machines avec à leur tête des organismes privés qui en ont fait leur job, avec des prix d'inscriptions qui s'envolent. Bien sûr, ce ne sont pas les mêmes courses, mais il doit y avoir de la place pour tous, et il faut faire vivre ces petites courses. Pensez-y. 


(18/06/2017)

18/06/2017 : Run 7/14/21 à Libourne

 Près de 500 inscrits pour cette deuxième édition dont la date à été déplacée de mars à juin. Environ 200 coureurs de moins que l'an passé, mais ceci s'explique par le très gros succès de la première l'an passé, qui était placée idéalement avant le marathon de Bordeaux et où le 21 avait servi de préparation à beaucoup de coureurs. De plus, ce mois de juin regorge de courses, mais aussi de fêtes de fin d'année en tout genre,kermesses, mariages, fête de ceci, fête de cela, donc finalement, avec près de 500 inscrits, c'est tout de même un bon chiffre, qu'il faudra consolider l'an prochain et même faire mieux. Le parcours a été quelque peu modifié et plus champêtre avec des passages en forêt, bien ombragés, et des passages bucoliques le long de petites routes calmes. La chaleur était aussi au rendez-vous avec des températures annoncées à près de 33° dans la journée. les organismes ont été mis à rude épreuve et forcément il y a eu des abandons. Le 7 km a vu la victoire de Jonathan Gerthofer et Mickaelle Louedoc, le 14 par Nikola Doufourq et Céline Bakri, tandis que le semi où seuls 70 courageux ont vaincus la chaleur a été remporté par David Gentilini, un nom à retenir, 1h16'46 sous cette cagnasse, et  Sandrine Narbonne, 1h40'24.

 

Résultats complets et Photos en rubriques. L'interview du Gagnant du 21 : ici 


(18/06/2017)

16/06/2017 : Retour sur le Jazz'Trail de Montastruc

 La course à pied qui s’est déroulée le samedi 10 Juin a confirmé le succès qu’elle avait obtenu l’an passé. En effet malgré le nombre en augmentation de courses inscrites au calendrier départemental et la chaleur ce sont tout de même 300 participants qui se sont inscrits au Jazz Trail Montastruc. C’est à 18h30 que la cinquantaine d’enfants a inauguré la partie sportive de la fin d’après midi pour ensuite laisser la place aux 286 adultes qui ont pris le départ à 19h00 dès que les cloches du village ont sonné. 52mn14s après c’est Cédric DESPERT du Bergerac Athlétique Club qui bouclait le circuit en passant par le Château de Bellegarde, les chemins de randonnées des 3 vallées de la Dordogne pour terminer par un passage sur les deux petits ponts qui enjambent la Louyre proche de la Halle Communale où se situait l’arrivée. Ce sont ensuite Fahariddine ATTOUMANI également du Bergerac Athlétique Club et Christophe LANXADE du Cyclo Club Villamblard qui prennent les 2ème et 3ème places en 55mn59s et 56mn16s. Chez les féminines c’est Hélène da COSTA VALE du Bergerac Athlétique Club qui termine 1ère en 1h04mn23s suivie de Laetitia GUICHARD en 1h13mn36s et Quitterie MERILLIER en 1h13mn37s toutes les deux du Spiridon Périgord Pourpre. La soirée s’est prolongée à table où le traditionnel Magret/Frites a été servi à près de 400 personnes pour se terminer à l’écoute d’une musique de Nouvelle Orléans interprétée par les 4 musiciens du groupe Dany Street Jazz Band.

 

Tous les résultats du Jazz Trail en rubrique "résultats"


(16/06/2017)

12/06/2017 : Une première sans faute à Gavarnie

 Certes Gavarnie n'est pas dans la Nouvelle Aquitaine, mais pour les Aquitains qui font du trail, les Hautes Pyrénées sont la destination privilégiée après le Pays Basque et le Béarn, on ne pouvait donc passer sous silence cette remarquable épreuve dont c'était la première, et elle n'a pas démérité. Tout d'abord, le succès était au rendez-vous avec plus de 1300 concurrents sur l'ensemble des 4 épreuves : environ 500 sur le marathon trail et ses 3500 de D+, 600 sur le 20 km, 250 sur le 10 et seulement une trentaine sur le kilomètre vértical. Autre spécificité de cette manifestation, une certaine ressemblance avec son voisin Cauterets, avec des barrières horaires très serrées, et qui semble-t-il ont encore été resserrées en cours de course, et qui ne sont pas sans rappeler la course des refuges et du Vignemale! Autrefois, la Grande course du Vignemale était une confrontation des guides de Gavarnie et Cauterets d'où la proximité sportive de ces deux communes et une certaine rivalité amicale bien évidemment. Résultat, samedi, seuls 377 concurrents ont pu rejoindre l'arrivée pour 502 partants. Ce qui a du en faire râler plus d'un, tout comme cela se produit du côté de la Hourquette d'Ossoue, des refuges des Oulettes ou de Gaube en juillet! On retiendra l'inscription de Baptiste Cazaux et Béatrice Brésac sur la toute nouvelle tablette. Ils remportent le marathon en respectivement 5h17 et 6h51. Tous les résultats dans notre édition Midi Pyrénées. Et rendez-vous dans une mois pour le Trail des Refuges. 


(12/06/2017)

11/06/2017 : Du beau monde à la Montan'Aspe

 C'est la course qui ne cesse de monter, et ce malgré la concurrence d'une nouvelle course pas très loin ce weekend, à Gavarnie et qui va faire couler beaucoup d'encre tant il parait que ce fut difficile pour les concurrents, avec des barrières dignes de celles de Cauterets. Mais nous sommes ici pour parler des la Montan'Aspe qui a réuni plus de 700 concurrents avec du beau monde. La petite distance à vu la victoire de Saïd Jandari devant Nicolas Apiou. tandis que Laura Vignot s'imposait devant Amélie Sparfel. Le 29 km a quant à lui été remporté par Yann Mondot en 3h08 et Sarah Dinclaux chez les filles. Sur le 53 km, avec seulement 125 courageux pour défier la chaleur qui régnait sur les crêtes, ce fut un beau plateau qui a tourné à l'avantage de Maxime Cazajous qui s'impose en 5h44 avec plus de 30' d'avance sur son challenger, Julien Jorro. Florian Becker complète le podium. Chez les filles, sans surprise, encore une victoire de Jocelyne Pauly, 9è en scratch en 7h23, elle devance de plus d'une heure Charlotte Longis. Sandra Lefumat finit 3è, et Laure Arribot pointe en plus de 9h. Photo La république des Pyrénées. 


(11/06/2017)

05/06/2017 : Thierry Breuil s'offre à nouveau les gendarmes

Venu en voisin, Thierry Breuil s'est imposé sur la grande distance de 58 km à Ambazac ce dimanche en  4h45, devant Guillaume Porche et Jérôme Mirassou. Chez les filles, la victoire est revenue à la périgourdine Christelle Lazare en 5h51. Le 32 km était l'une des épreuves support du TTN avec plus de 1500 concurrents, le jeune Kevin Begnis s'est imposé en un peu plus de 2h07, tandis Cristina Faria l'emporte chez les filles. Il y avait aussi un 10 km et un 20 km samedi. Retrouves tous les résultats dans l'être rubrique. 


(05/06/2017)

04/06/2017 : Le chocolat pour les Espagnols au semi d'Oloron

Joli doublé familial espagnol sur les deux courses, dix km et semi marathon à Oloron. Les deux frères Puyuelo Pardo, Victor sur le 10 et Alberto sur le semi, tous les deux pétris d’un talent peu commun, n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires. Sur le 10 km, Victor boucle sa course en 30’47. Il devance Abdelfatah Louajari de 30’’ et Mathieu Dorgans de 2’. Ingrid Bosquet contient Charlotte Longis et Caroline Joanbon. Sur le semi, le frangin Alberto  a contrôlé sa course de bout en bout, se contentant du rythme de son ami Mikel Rodriguez jusqu’au 15ème km avant d’accélérer franchement. Jean Luc Grisnaux est 3ème. Florence Gil devance Marie Dupre et Marie Hélène Vasquez. Au delà des coureurs primés, la 28ème édition du semi d’Oloron chapeauté par le chocolat Lindt a ravi plus d’un millier de coureurs qui ont pu profiter d’une fraicheur dominicale. La palme revient indiciblement à Alan Cazaljus, le maitre de cérémonie, qui une nouvelle fois, s’est montré le fédérateur de toute une équipe organisatrice exemplaire à la hauteur d’un événement incontournable.

 

Retrouvez tous les résultats du semi en rubrique "résultats", reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag et plein de photos ICI !


(04/06/2017)

04/06/2017 : Victoire familiale au Trail de Donzac !

C' est par un temps clément et sur un parcours un peu glissant que s'est déroulé  la 9ème édition du trail donzacais , devant le musée du vin et pratiquement au pied des deux tours golféchoises. Si le record de participants (410) n'a pas été battu, ce sont tout de même près de 350 inscrits qui se sont élancés sur les chemins, sentiers, vergers et vignobles du brulhois. Sur le 10 km route, victoire aisée du militaire Mickael Lebrun en 38 minutes devant le chevronné néracais Mohamed Ben Bouhout. Plus loin, suivait à près de 3 minutes le suavité Jean Michel Freytet. La performance du jour était pour l'agenaise Sylvie Dubras, 4ème au scratch en 41minutes. Elle devancait largement Julia Muller et  Carole Deviers. Sur la même distance mais formule trail, cavalier seul du début à la fin du suaviste Julien Alaizeau laissant á 1 km environ les duettistes Ludo Brougne et Alexandre Samuel. Côté féminine, ce fut plus serré et c'est Carole Rouchy  de l'avenir valencien qui l'emporte. La coureuse de l'ASptt Agen Véronique Graulet  prend in extrémis le premier accessit devant Nadège Brignoli. Enfin sur le long parcours, (120 partants)  victoire 'familiale' puisque ce sont Anne Rose et Nicolas Alicot (sœur et frère) qui remportent le scratch, avec une avance de plus d'une minute sur leurs poursuivants immédiats : Perrine Vernooij et Nelly Biau, Julien Teyssier et Henry Pierre. Ces derniers soulignaient l'excellent balisage ainsi que la technicité du circuit. La course enfants et les nombreux marcheurs ont clôturé la matinée sous 20 degrés. De quoi ravir les organisateurs de 'Donzac, ça bouge', très attachés aussi au bien vivre ensemble, le repas d''après match" en étant la preuve vivante. 

 

Reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag et quelques photos ICI


(04/06/2017)

29/05/2017 : Ultratrail du Périgord

 Cette deuxième édition de l'Ultratrail du Périgord a comme toutes les courses dans la région souffert de la grosse chaleur du weekend. Ils étaient un peu plus de 150 inscrits, répartis sur l'ultra de 110 km ou sur le trail des Bastides (42 km) et quelques 44 équipes duo ou relais. Une belle organisation avec des points d'eau supplémentaires pour faire face à la météo, et un parcours patrimonial à souhait. On peut juste regretter qu'il n'y ait pas eu plus d'aventuriers, mais cela viendra au fil des éditions, car l'on peut compter sur un comité d'organisation très dynamique autour de Fred Vidotto. D'ailleurs les parcours, modifiés par rapport à l'édition passée ont tous fait l'unanimté. Sur l'ultra, on notera la victoire de Bruno Ceyssat en 11h36'19, de Périgueux et de Noëlle Carretero chez les filles en un peu plus de 16h.  Sur le trail des Bastides, c'est Sébastien Mitrani qui a enlevé la victoire en 4h42'49 et Charlotte Chombart chez les féminines. Plein de photos ici


(29/05/2017)

29/05/2017 : Pollet au Trail des Sables

  Cela faisait un petit moment qu'on ne l'avait plus trop vu dans les courses, mais c'est chose faite ce weekend avec une victoire au Trail des Sables de Grayan et l'Hôpital. Une manifestation au bout du Médoc, non loin de la pointe de Grave, où les bordelais feraient bien de se déplacer un peu plus souvent car l'organisation y est  top. Une manifestation qui a réuni une centaine de concurrents, dont beaucoup de locaux et non des moindres puisque outre la victoire de Pollet, on note la seconde place d'Etienne Gaylord. Chez les filles, c'est la jeune Maylis Brechou qui l'emporte. 


(29/05/2017)

28/05/2017 : Les forçats du 24h ont vaincu la chaleur

 A Brive, ce jeudi, c'était aussi la canicule. Pas facile de tourner en boucle pour marquer le plus de km possible. Pas loin d'une centaine de concurrents au départ, et une dizaine d'abandons, dont celui remarqué de Laurence Klein, venue se lancer sur la distance. La spécialiste du 100 bornes, record de France en poche, a jeté l'éponge après un peu plus de 11h de course. Partie sur des bases de 10 km/h, les problèmes ont commencé à pointé vers la 10è heure. Nul doute qu'elle s'y refrotera peut-être. Pour celles et ceux qui ont su résisté à la chaleur, on notera la victoire de Fabrice Puaud du Stade Niortais avec une marque à 213,589 km, il s'impose devant la féminine Véronique Alossery (V2) et 2è au scratch! avec 194,375 km. Le local de l'étape, Gérard Racinne décroche la troisième place avec un peu plus de 188 km. 


(28/05/2017)

27/05/2017 : Jocelyne Pauly impressionne à l'Euskal Trail

 Elle gagne tout dans les Pyrénées et avec une impressionnante facilité. Ce fut encore le cas hier à l'Euskal Trail où les meilleures filles s'étaient donné rendez-vous, avec Laure Arribot, Claire Dubes, et Agnès Francastel en challengeuses. Jocelyne Pauly a rapidement pris les commandes sans jamais les lächer, elle fut même virtuellement sur le podium scratch à la troisième place entre le 90è et le 118è km où elle est repassée 4è. Arrivée à 1h40 du matin, elle aura parcouru les 130 km et 6700m de D+ en 20h40'42, à la vitesse supersonique de 6,12 km/h en moyenne, elle devance Claire Dubes de quelques heures.... A quand une sélection en équipe de France? A l'heure où nous écrivons, les coureurs du 2x25 et du 2x40 sont partis pour leur deuxième journée. L'espagnol Sergio Luis Téjéro s'est bien imposé dans l'autre espagnol Ibon Hurtado de Saratxo en 18h31. Pour ce qui est des autres épreuves, les lauréats de la veille ont tous conservé leur couronne, à commencer par le superbe duo Cori-Gourdon qui n'a pas faibli sur le 2x40. On note aussi que la paire Passerat-Marcillo s'impose sur l'Ultra en duo !

 

Résultats en rubrique "résultats". La vidéo de son arrivée ici - La vidéo de l'arrivée du 1er duo LA et les photos du 2ème jour ICI

Reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag

 


(27/05/2017)

26/05/2017 : Un très bon cru pour les premières côtes

 Avec près de 1200 participants, randonneurs compris, (ils étaient 270), Cédric Anton avait le sourire hier. En plus des distances habituelles, deux nouvelles longues distances étaient proposées, un 32 et un 40 km, avec une première boucle de 18 km, tout en monotraces dans les bois environnants, un vrai régal pour les coureurs qui étaient une centaine environ sur les deux distances. Après cette boucle, ils rejoignaient les circuits de 22 ou 14 km. Les organismes ont été mis à rude épreuve avec la chaleur accablante qui a vite fait son apparition. Le thermomètre est même monté jusqu'à 35° au plus fort de la journée dans le département.

 

Les résultats en rubrique "résultats" et un bel album de Bernard Ballanger ici


(26/05/2017)

25/05/2017 : Rochereau s'impose à la Héronnière !

Presque 200 coureurs ce matin au départ de la 3ème édition du printemps de la Héronnière sur le magnifique site des Chalets de la Héronnière. La course homme et femme s'annonce de toute beauté quand on voit les forces en présence derrière la grille de départ: David Rochereau, Ludovic Péron, Cyril Pillac, Laurent Guillou, Julien Noirault chez les messieurs alors que Marina Noirault, Anita Mainguenaud, Pauline Nouzille et Jennyfer Lacorte étaient de la partie. Quel départ de David qui prend immédiatement la tête pour ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée, Cyril profite de la petite baisse de régime de Ludo pour se hisser à la seconde place alors que Laurent Guillou, auteur d'un 2h48 sur son premier marathon le mois dernier complète le podium. Julien Noirault, le vainqueur de l'an dernier prend une belle 4ème place. Marina jouait à domicile sur les terres de son enfance, elle s'octroie la victoire et file vers son prochain objectif, le 32kms des Les Gendarmes et les Voleurs de Temps dans 10 jours à Ambazac. Pauline Nouzille continue sa moisson de podium depuis le début de l'année pour finir à 1mn10s de Marina, Anita complète ce beau podium. 


(26/05/2017)