Archives 2019


    2019 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin -

16/06/2019 : Tout Tresses court

 Les photos de Charles Brunet


(16/06/2019)

12/06/2019 : Retour sur les Gendarmes et les Voleurs de temps

 C'était la grosse épreuve du weekend, avec le Trail de la Montan'Aspe. Avec près de 4500 participants, soit + 50% par rapport à l'an dernier,  les Gendarmes ont explosé leur record de participation. L'épreuve phare, le 32 km, épreuve du TTN a rassemblé à elle seule plus de 2000 finishers. Si la météo samedi avait été ensoleillée pour le 20 km et le Canicross, tel ne fut pas le cas dimanche avec une pluie diluvienne tombée juste avant le départ. Il semble que se soit une petite habitude à Ambazac. De fait, le terrain fut une vraie patinoire à gadoue, mais le ciel est resté sec durant la course, ouf de soulagement pour les coureurs.  La victoire est revenue à un non licencié, Florent Caelen, en 2h09, devant le Blagnacais Geoffroy Sarran, 2h11. Chez les filles, victoire de la locale de l'étape, Patricia Pruvost (Limoges Athlé) en 2h27, à une très belle 11è place scratch. Sa poursuivante, l'ultra championne Nathalie Mauclair arrive loin derrière en 2h51, à la 65è place. Sur le 52 km, victoires de Yoann Lucas et Irène Aubrée. Chacune a pu repartir avec sa magnifique assiette et son magnifique TS. Tous les résultats en rubrique, et des photos sur le site FB, ici


(12/06/2019)

12/06/2019 : Une entrée tonitruante en équipe de France

 Vous connaissiez peut-être Blandine L'hirondel de nom, pour l'avoir vue sur les plus hautes marches de podium de la région les années passées, notamment au Marathon des Forts 2018, où elle a écrasé la course devant Christelle Lazard, habituée de ce podium pourtant. Ensuite, elle a finit seconde au marathon de Bordeaux, pour sa première expérience sur la distance. Cette année, après avoir finit seconde à Buis les Baronnies, et Bédoin, elle est remarquée à Saint Pée sur Nivelle par un certain Sylvain Court, ancien membre de l'équipe de France et champion du monde de Trail. Car la petite Blandine n'est toujours pas licenciée. De fait, Sylvain la met en contact avec le sélectionneur, Olivier Gui, sûr qu'elle peut participer aux mondiaux de trail, il lui faut choisir une club pour se licnecier, ce sera le Bordeaux Athlé en avril, et la voilà partie en préparation pour les championnats du monde de Trail. Ce samedi, elle n'a pas fait dans le détail, partie seule en tête, elle n'a cessé de creuser l'écart, pour remporter haut et fort le titre mondial avec plus de 8 minutes d'avance! Quelle classe. On n'oubliera pas de citer Christelle Lazare, la périgourdine, sélectionnée également, et qui finit 18è féminine. Les filles gagnent par équipe, tout comme les masculins. 


(12/06/2019)

28/05/2019 : Plus de 2000 personne à Poitiers

 Le marathon de Poitiers a encore une fois bien fait le plein cette année avec plus de 2300 classés entre le semi et le marathon. Le marathon a réuni quelques 650 coureurs, tandis que le semi a presque atteint les 1700 personnes. L'Afrique était bien présente avec les trois premiers podiums sur le semi, Gudisa fita Ayanom (éthopie/Club Annecy), Shadrack Tanui et Benjamain Enezema (Kenya et équateur/running41). En revanche, pas d'africaines chez les filles, c'est Alice Olivier (Nice Côte d'Azur) qui l'a remporté devant Marie Etienne (pas Marine) du club local, et Julie Charles (Nice Côte d'Azur). Sur le marathon, les 7 premières places sont trustées par les africains, tous licenciés dans des clubs français, et la victoire revient à Abdelilah El Mainouni (Maroc), en 2h18'06, devant son compatriote Alaa Hrioued, tandis que l'éthiopien Masha Haile prend la troisième place. Le premier Français, Julien Sicard pointe à la 8è place en 2h38.  Côté filles, c'est une ougandaise qui s'impose (Immaculate Chemoutai/Villeurbanne) devant Sabrina Godard-Monmarteau (Us Berry Athlétisme) et Olivia Hartweg (Strasbourg Athlé). Au vu des résultats,, on peut dire que le marathon du Futuroscope attire des canditats des quatre coins de la France. Une épreuve qui est encore amenée à grandir. Vidéo souvenir ici par la Nouvelle République. 


(28/05/2019)

28/05/2019 : Le monde de la course encore endeuillé

 Les mauvaises nouvelles s'accumulent et les mauvaises séries aussi. Hier, le coureur disparu au Trail de Saint Emilion a été retrouvé décédé dans les vignes à deux cents mètres environ du tracé. Une enquête est en cours pour connaître les circonstances de sa mort. Nos pensées vont bien évidemment à la famille, son épouse, ses enfants, ses parents, ses amis. On apprend aussi que sur l'aire d'arrivée une bénévole a été victime d'un arrêt cardiaque mais elle a pu être réanimée, elle est actuellement à l'hôpital où elle se remet de cet accident. Il y a une dizaine de jours, c'était au Trail du Mourtis qu'un traileur faisait un arrêt cardiaque, il n'a pu être ranimé. Ce dimanche également, sur le semi du Mont Saint Michel, c'est un jeune de 21 ans, qui faisait son premier semi, qui est décédé suite à un arrêt cardiaque. On se souvient aussi du jeune l'année passée à la course du Moun. Et pjuis il y a eu ce traileur expérimenté qui a dévissé dans le secteur de Hautacam, il y a quelques semaines. Alors on peut se poser plein de questions : les personnes étaient-elles assez entraînées? Avaient-elles assez dormi, fait des excès la veille? assez bu en course? Comment expliquer cela? Est-ce simplement la faute à pas de chance, la course à pied n'y serait pour rien dans ces accidents, cela fait partie des "statistiques" d'accident dans la population française. Car les arrêts cardiaques arrivent aussi dans la vie courante, sans que le sport en soit à l'origine, comme cette bénévole sur la ligne d'arrivée de Saint Emilion. Mais forcément, cela nous pose question et nous ramène au principe de réalité : Notre vie ne tient pas à grand chose. Alors soyons prudents lorsque nous voulons dépasser nos limites, faisons correctement les bilans de santé, hydratons-nous bien en course et soyons correctement entraînés lorsque nous abordons une compétition. Ce weekend, ce sera la grande fête de la course à Saint Etienne de Baïgorry avec l'Euskal Trail, il va faire chaud, surtout samedi, alors on charge bien les poches à eau! Et encore toutes nos condoléances aux familles touchées ce weekend et ces dernières semaines. 


(28/05/2019)

27/05/2019 : 1000 coureurs à Saint Emilion et un disparu...

 Nouveau succès du trail de Saint Emilion avec près de 1000 participants sur l'ensemble des 4 courses. C'est le 15 km qui a remporté le plus de suffrages avec près de 400 coureurs. Sur le 45 km, la course a été remportée par Yoann Stuck en moins de 4h, et Florence Belingar en 4h45. Il semblerait qu'un coureur ne soit pas rentré au bercail, et qu'une battue pour le retrouver ait été mis en place dans la soirée. L'info est relayée sur les réseaux sociaux (ici) depuis hier soir... Toujours est-il que pas mal de coureurs se sont égarés sur le parcours... Espérons que le coureur perdu soit tout simplement rentré chez lui. On vous teindra au courant de la suite des recherches...

Retrouvez tous les résultats en rubrique. 


(27/05/2019)

26/05/2019 : Foulée des Baïnes

 Les photos de Charles Brunet


(26/05/2019)

26/05/2019 : Foulée des Baïnes

La foulée des baïnes a vu quelques 500 coureurs ce samedi pour sa nouvelle édition : environ 300 sur le solo et un peu plus d'une centaine d'équipes DUO. Le solo a été remporté par Guillaume Carmagnat et Sarah Lepage.


Retrouvez les résultats dans notre rubrique et tout un tas de  Photos de Charles Brunet, en rubrique également. 


(26/05/2019)

19/05/2019 : Revoilà Dubras du côté de l'Auvignon !

Près de 250 coureurs, auxquels il convient d’ajouter plusieurs dizaines de randonneurs, se sont élancés dimanche matin du bord de Garonne à l’abordage les chemins vallonnés des trois circuits du Trail de l’Auvignon. Sur l’épreuve reine du 21 kms, comme l’an dernier, c’est l’enfant du pays Benjamin Antheaume qui s’impose dans l’excellent chrono de 1h42, compte tenu de la difficulté du parcours. Il devance un autre spécialiste de trail, Julien Bonnefoux, qui termine en 1h46, et Matthieu Mauriège qui complète le podium. Chez les féminines, c’est la suaviste Laëtitia Accary qui remporte l’épreuve longue distance en 2h29 devant Marilyn Jaussant, et une autre de ses coéquipières agenaises, Mélanie Prieur. Le gros du peloton était engagé sur le Trail du Belvédère, épreuve intermédiaire de 14 kms qui, hormis sa distance, n’avait pas grand-chose à envier à son aînée en termes de technicité et de difficulté. La victoire revient au jeune triathlète Quentin Garcia en 1h09 qui mena la course de bout en bout dès les premiers kilomètres. Derrière lui, Nicolas Lyonnet prend la seconde place en 1h10 et Louis Gaudin termine troisième. L’agenaise Sylvie Dubras, de retour à la compétition après quelques mois de pause, remporte largement le classement féminin en 1h24, devant sa compatriote Corine Buttignol du SU Agen, et Delphine Fretay de l’AFCF.

 

Retrouvez les résultats du Trail de l'Auvignon en rubrique "résultats" et reportage complet de Sébastien dans le prochain numéro de Running Mag


(20/05/2019)

18/05/2019 : Conditions météos difficiles pour la 21ème Pastourelle !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la météo n'était pas du côté de la Pastourelle cette année pour la 21ème édition. Et de souvenirs d'organisateurs, cela est assez rare tout de même pour être signalé. Bien sûr on se souvient encore tous de l'épisode neigeux d'il y a quelques années, mais autant de pluie, de grésil, de brouillard et d'humidité pendant tout le week-end, c'est assez exceptionnel. Un grand bravo en passant d'ailleurs aux 480 bénévoles qui en auront donc bavé plus que de coutume. Cela n'a pas empêché la fête évidemment avec quelques belles soirées sous le grand châpiteau au pied du petit village de Salers mais forcément les terrasses étaient un peu moins prises d'assaut que d'habitude. Côté résultats, François D'Haene, parrain de l'édition, a remporté comme il se doit le 53km, manche du TTN, réduit à 48km et le Puy Mary en moins à cause des conditions justement... Il devance Fabien Demure de quelques minutes. Manon Benoît gagne chez les femmes avec une belle place au général. Sur le 32km, Alexandre Violle a été impérial et Lucie Escassut remporte les lauriers en féminines... Rappelons que l'année prochaine, La Pastourelle sera support des championnats de France de trail. Reste plus qu'à espérer que la météo soit plus favorable !

 

Les photos :

La course vue par Rémy

Le départ par Bernard Ballanger

Les arrivées par Bernard

 

Les vidéos :

Le relais

Le 53 km

 

Les résultatsICI


(19/05/2019)

19/05/2019 : Presque 700 au trail du Taillan !

8h36 ce dimanche 19 mai 2019 : une certaine effervescence commence à se faire sentir autour du stade municipal du Taillan-Médoc. Et pour cause, malgré un temps plus qu'incertain, ce sont près de 676 coureurs qui sont venus chercher une éclaircie et participer à la 16ème édition de ce trail organisé par la Fraise Athlétique du Taillan-Médoc, décomposé en trois distances de  9km , 17 km et la petite nouvelle de 24 km. Olena et son acolyte ont accepté de me donner leurs avis sur les 17 km qu'elles venaient d'avaler : «  Un parcours assez roulant avec quelques petites relances, sans grande difficulté, un petit peu de sable mais rien de bien méchant ». Patricq, quant à lui, habitant du Taillan-Médoc et présent pour la première fois sur cet évènement, me confiera « avoir hésité entre le 17 km et le 24 km mais avoir savouré le parcours de 17 km sous une météo plutôt clémente ». Les résultats confirment un parcours plutôt rapide avec le 24 km en 01:35:09 pour le vainqueur Francis INGLES, suivi de peu par Yves BRUNEAU en 01:36:15.  La première féminine Chloé BAYLES LORETTI terminera en 01:55:22, précédant Florence BELINGAR en 01:57:42. Du côté du 17 km, Anthony DELABY prend la première place en 01:02:00, suivi par  Yohan DOMENC en 01:04:55.  Pour les filles, Eva MARTIN l'emporte en 01:25:39. Le plus rapide du 9 km sera Pierre BORDEAU en 32:00, puis Matthieu PINTO en 35:03.  Du côté des féminines, c'est Hannah MHADHBI qui s'impose en 43:13, devant Stéphanie HESNARD qui termine en 44:01.

 

Retrouvez les résultats du Taillan en rubrique "résultats" et des photos d'Amandine ICI


(19/05/2019)

15/05/2019 : Vidéo Marathon de Blaye

 Vidéo souvenir du Marathon de Blaye. A l'année prochaine

 


(15/05/2019)

13/05/2019 : Près de 700 bergers à Baïgorri

 A trois semaines de la Grande Epreuve qui s'y déroulera, Saint Etienne de Baïgorri offrait l'occasion de faire une belle manche d'entraînement sur les hauteurs du village avec la traditionnelle course des bergers qui a réuni près de 700 coureurs, quelques 500 sur le format 23 km, et près de 200 sur la petite distance de 15 km. Vu les distances, c'est allé très vite malgré le dénivelé élevé, plus de 1350 sur les plus de 23 km. Le lauréat du jour, Guillaume Levoy a tourné en plus de 12 km/h et boucle le circuit en moins de 2h (1h57'49). Il devance Florian Becker et le toujours fringant Nicolas Darmaillacq. Chez les filles, on notera la présence de deux girondines du SP bouliac, Laurence Nogue et Karine Sanson qui prennent respectivement la 2è et 4è place tandis que Pauline Sonnic, du SPUC Lasterka monte sur la plus haute marche, en 2h27'36, et Carole Duhart, autre locale empoche la troisième place. Sur le 15 km, les victoires sont revenues à Chris Maté et Elorri Carriburu. 

Retrouvez ici une longue et très belle vidéo de l'épreuve par infogarazi.fr


(13/05/2019)

12/05/2019 : Le Cantal s'impose en Dordogne

Ce samedi, l'autre grosse épreuve de la région était l'ultratrail du Périgord, avec un 85 km, un 42 et un 17. C'est l'épreuve qui monte, elle a rassemblé plus de 650 traileurs sur l'ensemble des trois épreuves dont plus de 150 sur le plus long format. Ce dernier a été remporté par l'Aurillacais, Dominique Vidalinc en 8h31'55, devant le bouliacais Gawen Brémond et Cyril Dumonteil, le local de l'épreuve. Chez les filles, Irène Aubrée (CA Plassac) s'impose facilement en 9h23, devant Sophie Bigault (Reims). Sur le 42, victoires de Nicolas Miquel en 3h26, et Delphine Soulard en 4h48.

 

Tous les résultats en rubrique et quelques photos ICI


(12/05/2019)

11/05/2019 : Victoires locales au marathon de Blaye

 Comme presque chaque année, le météo à Blaye reste un grand objet de discussion la veille mais aussi le jour de la course. Et cette fois, si les conditions étaient tout de même meilleures que l'an passé, les couleurs n'ont pas échappé à la saucée du départ, bon, finalement, cela fait un beau baptême. Une fois le départ passé, le rideau de pluie a cessé, le soleil a fait quelques apparitions au milieu des nuages menaçants, mais surtout c'est le vent qui aura été la star du jour. Un  vent de face, de travers, rarement favorable et ce tout au long du parcours. Du coup, les chronos s'en sont ressentis et ils n'étaient qu'une petite centaine à avoir franchit la ligne d'arrivée au bout de 4h, avec de plus un marathon complet à plus de 800 coureurs. Les organisateurs n'ont malheureusement pas pu satisfaire toutes les demandes, y compris celles d'habitués. Mais ils tiennent à préserver avant tout l'accueil des marathoniens, et il faut dire que question accueil autant sur le site d'arrivée que tout au long du parcours, c'est vraiment top. Les villageois sont nombreux à concocter des ravitos "sauvages" en plus des innombrables ravitos oenogastronomiques, que l'on a peine à compter. Et ce sont les locaux qui se sont imposés, chez les filles Christelle Gabriel, imperturbable, même avec la météo, puisqu'elle réalise encore un chrono de 3h12'16 et prend la douzième place au scratch, à ce jour elle cumule une bonne dizaine de victoires à ce marathon, dans un chrono régulier entre 3h06 et 3h13! L'autre vainqueur du jour est son compatriote de club (Amicale Laïque Bourg sur Gironde), Franck Bourgeais qui avait fait de ce marathon son objectif, il boucle le circuit en un peu plus de 2h51. On notera aussi la très belle deuxième place du jeune mérignacais Matthieu Laffort, 21 ans, en 2h57. Il y avait aussi un 10 km qui a été remporté par Kevin Prono et Gwenaëlle Chardon. Les résultats complets dans notre rubrique, les premières photos également et vidéos à suivre. 

La vidéo du départ ici


(11/05/2019)

11/05/2019 : Près de 3000 filles dans les Rues de La Rochelle

 Ce samedi se déroulait la traditionnelle Sarabande des filles à La Rochelle avec deux courses au programme, un 5 et un 10 km. C'est le 5 km qui a réunit le plus de monde avec près de 1800 participantes, tandis que le 10 km a réuni presque 1400 filles. Le 5 km a été remporté par Aurélie Richard en 19'02 tandis que Nathalie Barriquand a empoché sans surprise le 10 km qu'elle boucle en 37'53. Pauline Nouzille et Loëtitia Baudet complètent le podium à quelques minutes. Les photos à venir ici


(11/05/2019)

02/05/2019 : La Martillacaise fait le plein

 Gros peloton également à la Martillacaise avec près de 1000 concurrents pour un 17 et un 7 km. Le 17 a vu la victoire de Nicolas Auriacombe en 59'15, et Véronique Hamot en 1h11'45. Sur la petite distances, victoires de Abdel Sbaa et Marine Etienne. Retrouvez plein de photos de jacques Junca ici


(02/05/2019)

01/05/2019 : Sous le soleil de Baurech, exactement!

 Quel succès que cette épreuve de trail à Baurech. Il y a encore deux ans, l'épreuve ne réunissait que quelques 500 participants. L'année passée on a dépassé les 900, et cette année, à la clôture des inscriptions en ligne, c'était près de 1200 inscrits, auxquels il faut rajouter ceux qui se sont inscrits sur place et les randonneurs bien sûr. Du coup, l'organisation a été quelque peu dépassée, car il fallait que tout le monde puisse se garer, retirer son dossard, s'inscrire sur place et récupérer la dotation Tee shirt. Quelques uns ne l'ont donc pas eu d'ailleurs, car il n'y en avait plus, mais on ne vient pas pour le Tee Shirt. Malgré tout ce bazar dans ce petit village, l'organisation a pu donner tous les départs en temps et en heure. Les bénévoles ont fait du super boulot pour tracer le parcours au milieu des champs aux herbes hautes, les ravitos étaient au top avec même des chouquettes au dernier. Que dire de ce trail : Tracé au top, balisage idem, ravitos comme il faut, et arrivée au top avec bière et grillades, que demander de plus. Le 26 km était la 3è épreuve support du Trail Tour Départemental. La victoire sur le 26 est revenue à Ahamadi Balahachi de l'UAGC Lormont, chez les filles, c'est Hélène Da Costa Vale qui l'emporte, tandis que le 15 km est enlevé par Laurent Cazal (Bordeaux Athlé) et Audrey Couzi (Saint Médard).

 

Reportage complet dans le prochain numéro de runningmag, résultats et photos en rubrique. 

Vidéo du départ, ici


(01/05/2019)

28/05/2019 : Record battu du côté de Puymiclan !

Ce dimanche à Puymiclan, les Foulées Gauloises ont enregistré un nouveau record avec 352 participants pour la 3e manche du Challenge Trails 47. Déjà l’année dernière, les Foulées Gauloises de Puymiclan avait déjà eu un pic de participation avec 280 coureurs au départ de leur épreuve de Trail sur 10 et 20 km. Mais cette année, les irréductibles gaulois ont fait encore mieux avec 352 partants pour leur 15e édition, record battu ! Coté compétition, sur le 10 km, Vincent Arnaud remporte la course avec un excellent temps de 41’38’’. Sylvain Sautiran de Villeneuve Triathlon termine à la deuxième place juste devant Pierre Silva de Penne d’Agenais. Chez les dames, Sylvie Dubras a échoué à remporter une seconde victoire consécutive dans cette épreuve et termine seconde derrière la Tarn-et-Garonnaise Julia Muller. Amélie Navarre d’Auradou prend la 3e place. Sur le long, c’est Grégory Kiené, le coach du MAC Monflanquin 47 qui s’est largement imposé avec six minutes d’avance sur ses poursuivants. Pour la seconde marche du podium, Aurélien Bouvier du Stade Villeneuvois l’a emporté au sprint juste devant Laurent Sancey de Saint Justin.  Chez les dames, c’est aussi une Monflanquinoise qui l’a emporté : Lucianne Albrecht qui devance également largement Sarah Dutouron du Team Ferrus. Marion Goldstein de Saint-Georges complète le podium.

 

 

Résultats de  Puymiclan en page "résultats" et reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag


(29/04/2019)

28/04/2019 : Un nouveau trail dans le Sud Gironde

Grand Weekend sportif du côté de Bazas à Sauviac en cette fin avril avec une nouvelle épreuve qui mérite le détour. Trois courses étaient au programme samedi, avec un 20 km, un 15 et un 60. Certes, pour une première, l'épreuve n'a rassemblé que 177 concurrents, mais il faut dire que l'organisation a été un peu timide sur la communication. Peut-être était-elle prudente sur le lancement de cette épreuve d'envergure avec un format de 60 km. Le lendemain, l'organisation proposait 4 circuits de VTT, 20, 25, 40 et 60 et un 15 km marche. Près de 400 concurrents  étaient présents pour les épreuves du dimanche. On aurait pu penser que le trail, comme les épreuves de VTT seraient assez "faciles" puisque sans gros dénivelé, c'était sans compter sur les pluies qui ont rendu le terrain glissant à souhait avec de bons monotraces bien gras, et tournicotants dans tous les sens. Le parcours était finalement très varié, entre parties herbeuses et "roulantes" et parties techniques le long des cours d'eau où il faut sans cesse relancer, sans compter les parties sablonneuses qui cassent bien et les quelques parties goudronnées pour se refaire un peu. Les bénévoles étaient aux petits soins sur les ravitos, le dernier offrant même du boeuf bazadais grillé. Pour terminer, cette région bazadaise très reculée du Sud Gironde est une invitation à la découverte, il y a si peu d'habitations, hormis quelques unes,  surtout des maisons de chasse et des grosses palombières. Et sinon, ce n'est que cours d'eau tranquilles, forêt de pins, prés pour l'élevage. Et une nouvelle destination de sport nature. Pour les résultats, on retiendra les victoires de Yohan Domenc et Elodie Saint Marc sur le 15 km, celles de Francis Inglès et Hélène Personnaz du le 19,6 km, enfin celles de Pascal Edmond (5h24) et Edith Chaillat (6h28) sur la grosse distance.

 


(28/04/2019)