Archives 2019


    2019 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre - Octobre - Novembre - Decembre -

01/12/2019 : Les filles en force à Arcachon

 C'est la dernière grosse épreuve populaire de la Gironde, qui rassemble toujours plus de monde mais qui reste limitée à 2000 coureurs. Et ils ont encore fait le plein et affiché complet à J-8. Cette année, les filles représentaient, plus de 41% du peloton, c'est juste énorme. Côté performances, on retiendra la victoire du Talençais Malek Ben Amor devant Remi Raymond et Yosi Goasdoue et chez les filles, c'est Océane Daviaud (US Cenon) qui l'emporte devant Leatitia Mora et Clara Lacroix. Tous les résultats en rubrique et les photos de Charles Brunet ici


(01/12/2019)

01/12/2019 : 10 km du Canal

Près de 1300 coureurs ce dimanche à Périgueux pour le 10 km du canal. Et c'est Alexis Truchi (Décathlon) qui l'emporte en 33'30, devant Sébastien Darrin et Dimitri Vaslin. Côté filles, victoire de Tifani Kasprzak (Tonneins), en 29'54 devant Elisa Combroux et Leatitia Baudet. Les filles étaient un peu moins nombreuses qu'à Arcachon, mais un tiers tout de même. Tous les résultats en rubrique. 


(01/12/2019)

24/11/2019 : Encore une belle édition du Biscatrail

 Il y avait quelques épreuves emblématiques ce week-end dont le Biscatrail avec plus de 1000 participants. Une course qui se joue toujours à guichet fermé. Trois distances au programme, 10, 18 et 32. Le 32 a été remporté par le bouliacais Cyril Chanu et Hélène Ernandorena. Sur le 18, qui est l'épreuve qui a réuni le plus de monde, ce sont Jason Pointeau (Altea Arcachon) et Mélissa Hourdebaigts (Chalosse) qui l'emportent  Retrouves les photos de Charles Brunet ici


(24/11/2019)

24/11/2019 : 29è marathon de la Rochelle

 Les organisateurs de La Rochelle savaient que la fréquentation serait en baisse du fait du déplacement du marathon de Bordeaux, mais également de celui de Deauville qui s'est déroulé le weekend dernier. Finalement, ce sont quelques 500 marathoniens de moins, mais près de 11000 concurrents en tout, entre le marathon, les duos, le challenge entreprise et le 10 km qui a réuni près de 2000 coureurs. Comme d'habitude, se sont les Kenyans qui ont été les plus forts, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, ils ont réalisé le deuxième meilleur chrono de l'épreuve, et le vainqueur homme réalise son record en 2h08"22 (Emmanuel Oliaulo). Pour les filles, la lauréate, Marion Kibor dont c'était le premier marathon et première course en Europe. Côté français, le premier est Pierre Urruty, qui disputait aussi son premier marathon. Il pointe en 2h28'33. Côté filles, c'est la locale de l'étape, Nathalie Barriquand, qui à la 4è place chez les filles, se retrouve la première française. Elle réalise un joli  chrono de 2h48. Tous les résultats en rubrique. 


(24/11/2019)

18/11/2019 : Trail du Chambon, une belle première

 Belle réussite pour cette première édition du Trail du Chambon à Eymouthiers (à ne pas confondre avec le Trail des Gorges du Chambon et du Montbronnais qui se déroule en septembre), qui a réuni près de 500 coureurs répartis sur un 24 km, 12, 8 km, mais aussi deux épreuves de Marche nordique chronométrée. Une discipline en plein explosion, avec de nombreuses épreuves donnant lieu à classement. D'ailleurs, le 24 km MN a été remporté par Cyril Chollet de l'US aigrefeuille, devant le girondin Stéphane Paille (Marche et cours à Blaye), Philippe Gaétano de Tulle complétant le podium. Ils ont parcouru les 24 km entre 2h37 et 2h41 en marchant, soit une moyenne de plus de 9 km/h, ce qui est plutôt impressionnant. La première féminine Sandrine Texier, du G2A conclu en 2h56, soit près de 8 km/h de moyenne. Les deux épreuves de MN ont réunis une quarataine d'athlètes, presque tous licenciés. Côté course, La grande distance est remporté par régis Prévot, en 1h50'27, et Fabienne Losq (Tec Limousin en 2h24. Une épreuve qui est à label et qui a réuni plus de 400 coureurs. Tous les résultats en rubrique habituelle.  Photo Julie Desbois, Charente Libre.


(18/11/2019)

18/11/2019 : Boucles Lantonnaises

 Malgré les grosses épreuves qui ont eu lieu ces dernières semaines (Marathon de Bordeaux, 10 km des quais, Course des restos), les épreuves plus modestes ont tout de même su réunir beaucoup de coureurs, à l'image des boucles Lantonnaises avec leurs plus de 500 coureurs sur leur 12 km. Une course remportée par Anthony Delaby, en 39'53, un garçon régulier et un peu boulimique, puisqu'il cumule 34 courses pour l'année et ce n'est pas fini. La griserie des podiums certainement, puisqu'il remporte presque toutes ses courses. Serais-ce un nouvel Inglès? En tout cas un garçon dont il va falloir suivre de très près l'évolution, d'autant qu'il est maintenant suivi par Eric Dubus au Bordeaux Athlé. Côté féminines, pas de surprise puisque c'est la locale Nancy Frouin, intouchable qui l'emporte devant Marjorie Rolland. A noter que Nancy Frouin a changé de club et qu'elle court désormais pour l'entente des Mauges (Maine et Loire). Les photos de Rémy Bégassat ici. 


(18/11/2019)

17/11/2019 : Nouveau record de participation aux Restos du coeur

 Il faisait un froid à ne pas sortir un chat dehors ce vendredi soir, mais heureusement pas de pluie, et ces conditions n'ont pas découragé les quelques 1200 participants massés sur la piste de Thouars. Une organisation parfaitement rodée, maintenant sur cet espace qui accueille depuis maintes années le Décastar. Côté vainqueurs, ce sont forcément les équipes de 4 qui ont été les plus rapides, et les frères Renaudie n'auraient pas laissé leur place. Dans l'équipe gagnante, on retrouve Simon Tereygeol, Timothée Bourcier, Jeff Lastennet et le jeune Jacque Renaudie, dans l'équipe qui finit à la troisième place, encore une affaire de famille avec Jean-baptiste et Paul Renaudie, ainsi que Thomas Teygerol, équipe complétée par Valentin Gogibus. Les trois premières équipes bouclent les 10 tours et presque 21 km entre 1h04 et 1h09. Et chez les filles, ce sont encore les Bordeaux Athlé Cécile l'hommelet,  Camille Monot et Agathe Monge qui l'emportent en 1h21. Tout s'est terminé autour d'un bon vin chaud, ou d'une bonne bière, le tout accompagné d'un bon repas chaud et de la bandas des Sans Souci qui ont su réchauffer les corps refroidis. 


(17/11/2019)

11/10/2019 : Du lourd au 10 km ETPM des Quais

 Plus de 4100 inscrits en ce dimanche 11 novembre pour cette nouvelle édition du 10 km des quais, avec un gros plateau d'athlètes venus de la région mais aussi de beaucoup plus loin. A l'image de celui qui s'impose, Benjamin Choquert, venu de Nancy, et qui l'emporte dans un chrono de 29'21, nouveau record de l'épreuve. Il devance Hassan Chadi de deux petites secondes, tandis que le local Jeff Lastennet monte sur la troisième marche, en moins de 30' également (29'45). Benjamin Malaty, le vainqueur de l'an passé, ne prend que la 6è place, derrière Paul Renaudie. Il faut dire que Malaty est en pleine prépa marathon (Valence le 1er décembre) où il essaiera de décrocher les minimas pour les jeux Olympiques. Les filles ne sont pas en reste non plus avec la victoire de Garance Blaut (adidas runners Paris) devant la locale Nancy Frouin, 35' tout rond et Maëva Danois, 35'07 (EA Mondeville Hérouville). Côté participation, on dénombre 3285 classés, et près de 400 sur le relais. Tous les classements en rubrique et plus de 800 photos ici, d'autres en rubrique. 


(11/11/2019)

10/11/2019 : Guibault, Roi du Cognac

Ce weekend, c'est encore la grande fête à Jarnac, avec son traditionnel marathon du Cognac, qui de plus tombe avec un weekend de trois jours. Que dire de mieux, quand on sait que ce qui compte le plus ici, c'est la convivialité et la fête. Cette année encore, ils étaient plus de 2500 à fouler la campagne autour du petit Bourg de Jarnac. Et cette année encore, Thierry Guibault, fidèle parmi les fidèle, répondait encore présent sur la ligne de départ du semi, qu'il remporte évidemment, en 1h10'33., devant Didier Violino et Nicolas Fouet. La première fille, Blanka Balogh, boucle le circuit en 1h26'27. Côté 11,5 km, victoires de Damien Filleul et Leatitia Baudet. Sur le marathon, ce sont quelques 500 mordus qui ont pris le départ, avec une victoire pour Jérôme Christiany, dans le temps honorable de 2h37'38, devant les cognaçais Jérôme Klein et Philippe Breuilh. Côté filles, pas de surprise avec la victoire de la girondine Christelle Gabriel, toujours aussi régulière dans ses chronos avec une marque à 3h08'50. La seconde est périgourdine et porte un nom qui n'est pas inconnu, Kowal Céline, qui finit en 3h16, tandis que la locale de l'étape Magali Delomme complète le podium en 3h19. Un joli plateau chez les féminines avec 7 filles sous les 3h30. 


(10/11/2019)

04/11/2019 : La raisin d'or gâchée par Amélie

 Tout avait bien commencé samedi avec la journée de trail où quelques 700 coureurs et marcheurs nordiques se sont donnés rendez-vous pour compétitionner. Un chiffre en baisse  certainement dû aux effets marathon de Bordeaux qui s'est déroulé une semaine plus tôt. La fête était belle toute de même, avec une météo clémente. Malheureusement, Amélie a eu raison des épreuves du dimanche matin qui ont du être annulées au dernier moment, et ont frustré quelques 1200 participants entre les VTT et les randonneurs. Espérons que cette annulation ne mettra pas à mal l'organisation, et que l'année prochaine les coureurs seront encore plus nombreux pour cette grand fête dans le Sauternais. On retiendra les victoires de Pierre Bordeau (que l'on retrouve sur toutes les courses ces temps-ci), et Véronique Hamot sur le 9 km, Yohan Domenc et Elsa Monchy sur le 14 km, tous deux jeunes trentenaires, celles de Charlélie Peloux, d'une courte avance sur Francis Inglès, toujours présent, et Clémence Pillot, tous deux jeunes trentenaires aussi, sur le 25 km, et celles de Kiéné Grégory et Anne-Gaëlle Coffy, sénior devenue Master zéro ce samedi, avec le changement des catégories, qui n'est pas pour ravir les coureurs. 


(04/11/2019)

01/11/2019 : Urban Trail Lormont

 Les photos de Charles Brunet


(01/11/2019)

30/10/2019 : Retour sur la croisière de Bon Vins

 Lorsque la nouvelle du déplacement au mois d'octobre du marathon de Bordeaux est tombée, elle fut l'effet d'un tsunami pour tous les organisateurs placés au mois d'octobre. Si le marathon des villages s'en est très bien sorti, ce fut plus difficile pour l'organisation de Blanquefort qui a vu son peloton fondre de près de 300 coureurs. La Brède, programmée juste le lendemain du marathon, craignait aussi le pire, mais avec 800 concurrents classés et près de 400 randonneurs, la casse a été limitée, même si l'on compte 400 concurrents en moins sur les courses. Il faut remonter à 3 éditions pour retrouver ce niveau de fréquentation. Et la Brède, tout comme Blanquefort, ce sont des parcours superbes, variés, avec leur personnalité chacun et surtout un accueil  des plus festifs à l'arrivée, avec un ravitaillement de rêve. Le marathon de Bordeaux 2020 devant se dérouler à la même période, gageons que tout le monde trouvera sa place est son public, ce qui malgré tout a l'air d'être le cas. N'oublions pas qu'il y a 10/15 ans, les pelotons de course étaient beaucoup moins étoffés, Côté résultats, on retiendra les victoires de Mathieu Vandal (US Talence) et Lucile Marlin, et sur le 7 km, Patrice Marquis et Marine Etienne. Retrouvez les photos de Bernard Ballanger ici


(30/10/2019)

28/10/2019 : La Brède limite la casse

 Olivier Meslier et son équipe étaient très inquiets pour le course, après le déplacement du marathon de Bordeaux, programmé la veille de leur traditionnelle et très conviviale Croisière des bons vins. Evidemment, ils ont eu moins de coureurs, beaucoup moins, près de 400 classés en moins par rapport à l'an passé. Mais on pourrait dire qu'ils ont limité la casse avec tout de même 800 coureurs à l'arrivée. Côté athlètes, on retiendra que la course  a été remportée par Mathieu Vandal (US Talence), devant Nicolas Auriacombe et Michael Rodrigues. Chez les filles, c'est Lucile Marlin qui s'impose. Sur la petite distance, victoire de Patrice Marquis et Marine Etienne. 


(28/10/2019)

27/10/2019 : La grande fête à Bordeaux

 Près de 18000 coureurs se sont élancés ce samedi vers 20h sur les quais de Bordeaux, dont 12000 sur le semi-marathon, les autres sur la grande distance mythique. Une météo au top, un public surchauffé, en or et des animations à la hauteur. Dans cette folle ambiance, ce sont d'abord les locaux qui se sont imposés sur le semi, avec Yannick Dupouy (US Talence) qui revient en forme, suivi d'Anthony Delaby (Bordeaux Athlé), tandis que Cyril Vincent-Viry complète le podium. Chez les filles, la victoire est revenue à Diane Cutillas, devant Hélène Colle et Clémence Daverat. Sur le marathon, victoire de Luc Mautaudon, du Stade Français, devant Anthony Faye et Fernando Freitas de Souza, et chez les filles, Bijana Bursac,  devant Elodie Lebossé et Séverine Bel. Tous les résultats en rubrique, reportages complets, vidéos et photos à venir. Résultats complets dans notre rubrique habituelle. 


(27/10/2019)

28/10/2019 : Les images du marathon de Bordeaux

Retrouvez ici les premières images du marathon de Bordeaux, en attendant un numéro spécial dédié au marathon : 

Vidéo départ 1

Vidéo départ 2

Vidéo départ 3

 

Photos d'Activ'image

Photos d'Amandine

Interview vainqueur marathon : ici

Interview seconde du marathon : ici

Interview du lauréat du semi : 

L'album photo :


(27/10/2019)

22/10/2019 : Quelques 4000 coureurs à Niort

 Dimanche c'était aussi le semi de la Coulée Verte à Niort, une course à label qui fait venir beaucoup, beaucoup de monde. Il y avait donc un semi à label qui a classé Près de 2000 coureurs, les autres étant sur une distance inférieure, soit 8 km. L'Afrique était bien représentée, avec 4 coureurs dans les 5 premiers, 2 kenyans, un Burundais et un rwandais. Le français Jonathan Billaud, réussi à s'intercaler à la Eè place avec un chrono de 1h08'13, le jeune vendéen de 29 ans signe son nouveau record, probablement aidé par ces lièvres de luxe. Côté filles, c'est l'Ethiopie qui domine, avec les deux première places sur le podium, la rochelaise Nathalie Barriquand réussi à gravir la 3è place du podium à seulement 6 secondes de la seconde (Melkitu Workneh Geremew). Ces lièvres de luxe lui permettent aussi d'exploser son record de presque 4 minutes. Nathalie Barriquand qui a d'ailleurs amélioré toutes ses marques cette année, quelques soient les distances avec une marque à 35'54 aux derniers France de 10 km. 

Revivez la course ici


(22/10/2019)

21/10/2019 : Marathon des Villages, un succès qui ne se dément pas

On aurait pu craindre le pire avec le marathon de Bordeaux deux semaines plus tard, mais il n'en n'a rien été, le succès était encore au rendez-vous à Claouay ce dimanche matin. Ce qui ne fut malheureusement pas le cas pour Blanquefort qui s'est retrouvé avec 300 coureurs en moins, ce qui met à mal les comptes de l'organisation, nous avons une grosse pensée pour eux. Le marathon des Villages à quant à lui réussi à se préserver, avec à peu près autant de monde que les années précédentes : Près de 800 coureurs sur le solo soit une cinquantaine de moins que l'an passé, et quelques 400 équipes inscrites sur le DUO, une formule complète comme d'habitude. Un total donc de près près de 1600 coureurs, sans compter les nombreux randonneurs, quelques 750. Le marathon a été remporté par un Charentonnais, Romain Voreaux, en 2h42'55, devant Siegfried Venot et Wilfried Gaudy, eux aussi venus de loin. Côté filles, Irène Aubrée s'impose en un peu plus de 3h15, devant Sandra Espie et la locale Magali Bougant. A la consultation des résultats, on s'aperçoit que ce marathon attire du monde des quatre coins de la France. On notera que la première équipe Duo boucle le circuit en 2h40, et chez les filles en 3h22. 

 

Les résultats en rubrique "résultats" et le reportage vidéo de la Dépèche du Bassin, ici 


(21/10/2019)

13/10/2019 : Un grand moment aux Blanquefortaises !

Les Blanquefortaises, c'est un peu la classique du début d'automne. Sauf que là avec une météo encore bien chaude, on avait l'impression d'être encore en été. Mais en tout cas, les coureurs eux étaient bien de nouveau présents au rendez-vous girondin. Plus de 700 en tout si on compte les courses enfants (150 quasiment le dimanche matin) en plus de la nocturne de la veille et des trois distances proposées au menu. La cerise sur le gâteau cette année, c'était que le 21 km était également support les championnats départementaux de trail. Le club d'EBS Oxygène a donc reçu tous ces valeureux sportifs de la meilleure façon qui soit et si il y a bien un champion qui a impressionné tout son monde, c'est Pierre Bordeau. Sur le 10km, le jeune surdoué, déjà titré en cross, boucle son parcours pas facile en 32' et laisse son dauphin du jour à 8'. Soline Chenebaud remporte la mise en féminines. Sur le 21km, Anthony Delaby a été le plus rapide en 1h18' et très largement mais sans licence, il n'est donc pas titré. Nancy Frouin gagne chez ces dames !


Retrouvez tous les résultats des Blanquefortaises en rubrique "résultats" ainsi que des photos de la Nocturne ICI et du dimanche matin LA. Reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag


(13/10/2019)

13/10/2019 : Un marathon estival à Mont de Marsan

 Le marathon des Landes s'installe petit à petit dans la région et l'héxagone. Près de 1000 participants cette année, toutes distances confondues, 10, Semi, Marathon et marche, le tout dans le cadre d'Octobre rose. Si Octobre est d'ailleurs synonyme en général des premières fraîcheurs, il n'en fut rien ce dimanche où l'on se serait cru en plein mois de juillet sur la course du Moun, tant il a fait chaud. Jusqu'à 30 degrés vers la fin de course, et un départ à plus de 20°. Ce ne fut pas l'hécatombe, mais les organismes ont souffert et il y a eu quelques abandons, aussi bien sur marathon que sur semi, et notamment Patrice Bruel, pourtant tellement habitué à courir cette distance sous tous les climats. Il s'arrêtera à mi-course. Sur les 172 classés du marathon, c'est Kevin Deschamps licencié au Xiberotarrak qui s'impose en 2h39'31, un peu vcitime de la chaleur probablement puisque qu'il est passé au semi sur les bases de 2h32. Le second nous vient de Bordère, Frédéric Lastisneres en 2h46'12, Sébastien Penchaud complète le podium. Côté filles, avec un premier semi sur les bases de 3h10, c'est une espagnole, Maria Carmen Perez qui l'emporte finalement en 2h26'16 devant Nathalie Wurry et Elodie Alonso-Diez. Il y avait également une formule originale, le Marat'pots, un marathon couru à 3, avec un premier coureur qui effectue la totalité du parcours, puis retrouve un coéquipier au semi qui fait le second semi, et enfin vers le 32, un troisième accompagne le duo jusqu'à l'arrivée en faisant 10 km. Un belle formule certainement appelée à se développer, qui conjugue solidarité entre copains pour aider un "pote" à faire son premier marathon. Sur le semi, victoires de Ludovic Tecouères et Irina Belous. Tous les résultats en rubrique et reportage complet dans le prochain numéro de RunningMag. Retrouvez quelques photos ici  et celle de Pierre Robin ci-dessous .


 


(13/10/2019)

09/10/2019 : Retour sur le 10 km de Pessac et France de 10

 Ce dimanche avait lieu le traditionnel 10 km de Pessac, l'une des épreuves les plus anciennes de la région. Ils étaient un peu plus de 500 à se déplacer, malgré les quelques 200 aquitains qui se sont rendus aux France de la spécialité à Canet en Roussillon. En l'absence des tout meilleurs, d'autres ont pu s'exprimer et remporter l'épreuve, à l'image de Charlélie Peloux (Us Talence) qui signe un chrono en 32'24, et devance de quelques secondes Julien Barat, du même club (transfuge AS Libourne), Oihan Moulieras, un tout jeune de 20 ans complète le podium. Il faudra surveiller la progression de ce jeune, licencié à Villenave. Côté féminines, Nancy Frouin, qui semblerait être retournée dans son club d'origine, reste intouchable avec une marque à 35'26, toute proche de son record établi en août dernier à Dax, elle devance de plus d'une minute Marjorie Rolland (UAGM) et Océane Daviaud de Cenon. Trois filles sous les 40 minutes. Une dizaine de filles ont gagné leur qualif aux France, une vingtaine chez les garçons. L'occasion de revenir sur le championnat de France avec la magnifique victoire du prometteur Pierre Bordeau, à peine 19 ans et qui réalise un chrono sous les 30', avec 29'49, pour sa deuxième année d'athlétisme seulement. Parmi les résultats marquants, Thierry Guibault de Cognac qui fait un podium en master 1, et chez les filles, Nathalie Barriquand (Aigrefeuille), 2è Master 1, Inès Hamoudi, 3è Junior.  Toutes les photos de Florence Albouy sur le site du club, ici et celles de Jacques Junca en rubrique. 


(09/10/2019)