Archives 2018


    2018 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai -

17/05/2018 : Nouveau weekend de course

 Nous voilà repartis pour un nouveau weekend de course plus "reposant". Parmi les grosses manifestations de la région, bien évidemment le Trail des Gendarmes et des voleurs dont la course emblématique, le 32 km sera support de qualifications aux championnats de France de la spécialité. Parmi les courses incontournables et historiques, la cavale des Rapetou à Toulenne, La ronde des Truffières en Dordogne, le Montagu'trail, mais aussi le semi de Moutier d'Ahun dans la Creuse, le Trail de Bazerques ou les foulées du Kaskarot. Tout le programme dans notre rubrique habituelle.  


(17/05/2018)

02/05/2018 : Le plein à la Martillacaise

 Avec plus de 800 coureurs classés, la Martillacaise continue son développement, c'est un nouveau record de participation. Du beau monde aussi pour se disputer les première places avec Adrien Latestere, Mohamed Bouquartacha, Stéphane Tillard entre autre. Et c'est Auriacombe qui s'impose devant Latestere et Bouquartacha en moins d'une heure sur le 17 km trail. Côté filles, des noms pas vraiment connus encore comme Véronique Hamot (CA Villenave) qui s'impose en 1h14'09 devant Servane Hémon (Canéjan) et Guillemette Rapenne (Pessac). Sur la petite distance, les lauréats sont Kamal Bouzakri (La Réole) et Marine Etienne. Retrouvez plus de 800 photos de Jacques Junca dans notre rubrique photos


(02/05/2018)

02/05/2018 : Le retour d'Inglès à Cissac

 On ne l'avait pas vu depuis longtemps, mais sur les réseaux sociaux, Francis annonçait bien son retour prochain, c'est chose faite ce premier mai à Cissac. Course qui n'a malheureusement rassemblé que quelques 200 coureurs, ce qui est bien dommage, dure loi de la concurrence avec toutes les épreuves qui se sont créées ses dernières années. Francis revient donc dans l'arène avec un joli chrono sur le semi qu'il boucle en 1h15'10 devant David Gentilini et Pierre Evenat. Chez les filles, victoire de la locale Nathalie Dulau en 1h31'41. Sur le 10 km c'est l'arésien Anthony Delaby et Mireille Alvarez qui l'emportent. 


(02/05/2018)

01/05/2018 : Pluie et boue à l'Epouvantrail !

Organisé comme toujours par le Courir à Sauvagnon (CAS 64), l’EpouvanTrail 2018 fera date après sa 11e édition courue, dimanche, dans des conditions particulières. La pluie, et donc la boue dans les longs secteurs balisés du bois de Sauvagnon, se sont en effet invités. Mais cela n’a en rien découragé les quelques 350 concurrents présents aux départs des différentes épreuves (courses, marche, cani’trail) donnés depuis la salle des sports. Au plan strictement sportif, on retiendra surtout la véritable démonstration effectuée sur 10 kilomètres par le jeune Sauvagnonnais Ulysse Lenoir. Enfant du club local, ce poids léger, parfaitement à l’aise, a dicté de bout en bout son tempo et imposé sa loi à un peloton de plus de 150 concurrents. Déjà à son avantage, et vainqueur du relais en septembre dernier, le jeune homme ajoute une ligne prometteuse à son palmarès en triomphant sur ses terres. Sa présence sur le podium ne pouvait que combler d’aise les très nombreux spectateurs présents. Il est à noter aussi que la mise en place d’un parcours commun et la possibilité de choisir au dernier moment entre 10 et 18 kilomètres ont été appréciés par la plupart des participants. Sur la distance la plus longue, le succès s’est réglé entre membres du club des Aigles de Pau, l’affaire revenant à Loïc Nedelec devant son coéquipier Gérald Degeorges. Chez les féminines, deux coureuses du Soubestre (Lisa Dupin et Sophie Barrère, souvent à l’aise à Sauvagnon) s’adjugent les premières marches du podium. Les autres lauréats sont: Aurélie Paul (10 kms femmes), Francis Gauze et Jeanine Rouyère à la marche, ainsi que Aurélien Mazou à l’issue d’un cani’trail toujours aussi spectaculaire.
 
 
 
Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et plein de photos ICI

(02/05/2018)

30/04/2018 : Retour sur les France de Marathon

 Ce dimanche avait lieu à Albi, dans le cadre de la 40è édition du marathon, l'un des plus vieux de France, le championnat national de la spécialité où une quarantaine d'aquitains avaient fait le déplacement, dont le tenant en titre Freddy Guimard. Pour mieux préciser les choses, Freddy habite en Gironde, du côté de Langon, mais est licencié à Alès depuis l'an passé, donc il n'est pas aquitain au sens de la FFA, mais nous le supportons tous, bien évidemment. Il était candidat à sa propre succession, mais forcément, ce n'est pas facile de réitérer l'exploit. Le groupe de tête est resté longtemps groupé avec 5/6 athlètes prétendant au podium, Freddy ne peut faire la passe de deux et doit se contenter de la 4è place. Parmi les locaux, on retiendra la performance d'Olivier Vergnaud, 1er régional en 2h37'49 (Sevre Bocage AC), non loin, Thibaut Cuesta, 2h38'07 (asptt Agen) et Cyril Chanu (2h38'53), Bouliac SP. Chez les filles, la plus rapide a été Mari Iwakura (3h12'05), Aigrefeuille Athlétisme, loin devant Nathalie Wurry, Bordeaux Athlé (3h23'35) et Anne Goupil (3h25'49), US Saucats. On retiendra la victoire par équipe en Master homme pour le club de Bourg sur Gironde. 


(30/04/2018)

29/04/2018 : Beau succès pour les foulées gauloises...

La 3e manche du Challenge Trails 47, les Foulées Gauloises, a rencontré le succès ce dimanche avec 280 coureurs sur la ligne de départ ! Victoire sur le 10 km de Benjamin Michot et de Sylvie Dubras et sur le 20 de Yannick Dupouy et de Sonia Dagassan.  Les Foulées Gauloises ont battu leur record de participation ce dimanche avec 280 coureurs au départ et pourtant 60 préinscrits affolés par la pluie qui est tombée entre samedi et dimanche sur le Lot-et-Garonne ne sont pas venus. Au final, ils ont eu bien tort, puisque Dame Nature s’est calmée ! En effet, Puymiclan, c’est l’essence du Trail, une course pour se faire plaisir ou la convivialité est le point le plus important pour les organisateurs. D’ailleurs, ils ne vous font même pas payer pour prendre votre inscription ! Bien sûr, ici, pas de T-shirt technique ni de bouteille de vin à l’arrivée mais une de plus ou de moins… Cela ne va pas changer votre vie ! non !!! Coté compétition, sur le 10 km, Benjamin Michot le Triathlète Layracais remporta sa seconde victoire sur le Challenge cette année. Julien Alaizeau, de l’ASPTT Agen, après sa victoire à Agen termine pour la seconde fois deuxième. Troisième David Grandner du MAC 47 compléta le podium. Chez les dames, Sylvie Dubras dompta la jeunesse d’Aurélie Fernandes et l’emporta avec une minute et trente secondes d’avance sur la sociétaire du MAC 47. Marie Christine Fraysse, la suaviste, prit la 3e place. Sur le long, Yannick Dupouy a signé une 10e victoire sur ces terres mais chaussé de Running, il a eu bien du mal à se débrasser de Franck Igau qui lui a collé au train jusque dans les derniers mètres. Le Talençais a fait la différence sur le plat ! Franck termine pour la troisième fois second cette saison. Juste derrière ce duo, Bruno Da Ros, l’autre coureur de Puymiclan, complète le podium. Chez les dames, surprise, c’est Sophie Dagassan, une inconnue des pelotons Lot-et-Garonnais, qui remporta la victoire. Cette ex-rugbywoman démarre tout juste le Trail et pratique au sein du tout nouveau Team Off Road basé à Gontaud de Nogaret. Laurence Pradère seconde et Yannic Saint-Martin 3e lui rendaient quand même près de quatre minutes sur la ligne d’arrivée ! Pas mal, pour une première !

 

 

Retrouvez les résultats des foulées en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et reportage complet dans le prochain Running Mag


(30/04/2018)

24/04/2018 : Retour sur le Trail des Barétous

 Après plusieurs années difficiles au niveau météo, le Trail du Barétous a enfin eu droit à un beau soleil et des sentiers secs inespérés ces dernières semaines ! Les participants ont enfin pu admirer les magnifiques paysages de cette vallée du Barétous. La longue distance avait été allégée de 4km cette année pour être plus homogène avec les deux autres distance du challenge Trail mis en place par notre partenaire, le magasin Rrun Billère. Le parcours, tantôt en forêt, tantôt en crêtes, sans arrêt changeant de profil, a fait l’unanimité. 405 participants s’étaient inscrits sur cette distance avec notamment 36 duos en préparation sûrement pour l’Euskal Trail. Jérôme Mirassou, favori sur le papier mais malade, n’a pu prendre le départ et c’est finalement Guillaume Ducasse, en grande forme, qui s’est imposé de belle manière en 2h03 sur ces 25km et 1360m+ devant ses compagnons de club des Givrés de Nay, Ludovic Magnou en 2h08 et Hajji Yahya en 2h10. Guillaume Ducasse a creusé l’écart doucement mais sûrement sur ses poursuivants. Chez les féminines, Jocelyne Pauly, au palmarès impressionnant faisant d’elle une des toutes meilleures de France et de retour sur le Barétous, l’a emporté haut la main en 2h31 devant Anne-Sophie Hauville 2ème en 2h42, Il est à noter qu’elles sont aussi du club des Givrés de Nay La 3ème féminine, Julie Augé, finissait en 2h56. En duo, c’est l'équipe de Xiberotarrak, Nico Duplaa-Kevin Lago, venus en voisins qui s’est imposée en 2h28 et en féminine, Charlotte Longis-Sylvie Berriex ont bien géré la distance pour passer la ligne d’arrivée en 3h01. Sur la distance courte de 13,5km pour 560m+, où 210 participants s’étaient inscrits, ce sont des spécialistes en préparation des championnats de France de course en montagne qui auront lieu dans les Hautes Pyrénées cette année qui ont pris les devants. Nicolas Apiou, beau vainqueur en 1h04 a distancé Loïc Robert 2ème et 1er junior en 2h05’48, dans la montée vers les crêtes de casteigt avant de gérer le retour sur Arette. Thomas Darrodes a fini sur les talons de Loïc en 2h05’56. Dans la course féminine, ce sont 3 Barétounaises qui s’accaparent les places sur le podium, à la plus grande joie des supporters locaux, Olivia Magnone l’emporte en 1h18 devant Linda Abdouche 1h22 et Audrey Carrère, 1h23. En tenant compte des 51 participants à la randonnée chronométrée, ce sont plus de 650 compétiteurs qui ont franchi la ligne d’arrivée à Arette. Le retour du soleil a incontestablement boosté la participation pour cette 13ème édition du Trail du Barétous !

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats"


(24/04/2018)

22/04/2018 : Raz de marée à la féminine de Pau

 Les courses féminines ont parfois le vent bien en poupe à l'image de de ce dimanche à Pau où elles étaient 1158 à boucler le parcours de 6 km. Il faut ajouter 1166 marcheuses à cette manifestation ce qui nous fait presque 2500 filles dans les rues de Pau! Enorme! La course a été remportée par Mylène Marionneau en un peu plus de 23', la première marcheuse 32'44, ce qui fait une sacrée allure.  Tous les classements dans notre rubrique. Retrouvez aussi les photos de la République des Pyrénées ici. Photo république des Pyrénées. 


(23/04/2018)

23/04/2018 : Course du Laka

 C'était la seconde grosse épreuve de Trail du weekend : 25 km au départ d'Osses et un parcours en boucle sur les crêtes du Baïgura. Et 500 classés tout rond. C'est le Basque Espagnol Ibon San Miguel Olabarriaga qui l'emporte en 1h46'57 devant Benoit Cori relégué à 3', tandis qu'Adrien Tuffery complète le podium à quelques secondes de Cori. Chez les filles, pas de surprise avec la victoire de Claire Dubès, en 2h22, devant Véronique Hamot et Fanny San Martin. 


(23/04/2018)

22/04/2018 : Du beau monde à Saint Médard

 Cette année, le 10 km de Saint Médard a du déplacer sa date à plus d'un mois, mais cela n'a pas empêché les coureurs de répondre massivement présents, et comme d'habitude ils sont venus des quatre coins de la France pour se mesurer à ce parcours à label international. Il y avait plus de 1700 inscrits ce matin, près de 1400 se sont classés. Très belle densité de coureurs aussi avec 7 masculins sous les 31'et 43 sous les 34'. Les filles étaient bien présentes aussi, Sophie Duarte ayant pulvérisé le record de l'épreuve l'année passée n'était pas présente bien qu'inscrite. Dommage car cela aurait un beau duel avec la lauréate de cette année, Mekdes Woldou qui boucle le circuit en 33'17 avec près d'une minute trente d'avance sur sa dauphine, Patricia Pruvost. Hadjer Soukhal complète le podium. On compte une quinzaine de filles sous les 40'. Chez les garçons, c'est le Légionnaire (Aubagne) Charles Ogari qui s'impose en 29'48 devant David Gosse et Pierrre Urruty. Damien Gras, le local de l'étape prend la 4è place. Les résultats complets en rubrique, ainsi que les photos de Nathalie Wurry et Charles Brunet. D'autres vidéos à paraître en rubrique. 

 

Reportage complet dans notre prochaine numéro de Runningmag. 

Les photos :  Ici 

La vidéo de la course :

Vidéo passage 2è km : Ici


(22/04/2018)

22/04/2018 : Grosse chaleur sur les France de 100 km à Belvès

 C'est presque une habitude : les 100 km de Belvès sous la chaleur. Après l'année dernière, on remet ça cette année. A chaque fois c'est un peu pareil, les organismes n'ont pas encore le temps de s'habituer à la chaleur, et cette année, ce n'est pas un vain mot que de le dire, que les premières arrivent avec les 100 km de Belvès. Alors certes, le départ se fait souvent sous une fraîcheur presque glaciale et ça commence à chauffer quand arrive midi. Le retour après Sarlat se fait de plus en plus dur sur le bitume qui fait petit à petit office de four. Cette année, la température était déjà très bonne au départ, pas de sensation de froid sur les épaules. ça a donc vite chauffer, et certains ont mis le clignotant assez vite, car déçus de ne pas pouvoir réaliser le chrono espéré, à l'image de Fred Vidotto, bien habitué de ce parcours. Tant de sacrifices dans la préparation, car une prépa 100, ce n'est pas rien, pour voir tous ses espoirs partir en fumée dès les premiers km à cause de cette fichue météo! Malgré tout, il y avait du people, championnats de France oblige : 5 coureurs sous les 8h, avec une victoire pour Cédric Gazulla (ES Saint Chamond), en 7h14, nouveau champion de France donc. Suivent Ludovic Dubreucq en 7h37 et Hervé Heitz. Chez les filles, belle brochette aussi avec 5 coureuses sous les 10h. Le titre revient à Laurence Noël, Athlé 66 en 9h24, devant Isabelle Genestas et Anaïs Quemener. Les trois filles se tiennent en 10'.  317 coureurs sont arrivés à bout de cette édition. Tous les résultats dans notre rubrique. Sur le 50 km, 153 coureurs et une victoire scratch qui a failli revenir à une féminine, Gwenaëlle Guillou, qui boucle le circuit en 3h48'48, à moins de 3' du vainqueur, Joël Rodriguez. 


(22/04/2018)

15/04/2018 : Guimard à Lège Cap Ferret

 Plus de 1300 participants pour ce semi de Lège-Cap Ferret. Et un gagnant de marque en la personne de Freddy Guimard qui s'impose très facilement en 1h08'21. Seulement 13% de licenciés, ce qui est un peu regrettable, mais ces derniers auraient peut-être préféré qu'il soit labellisé et beaucoup doivent se préserver pour le 10 km de Saint Médard qui cette année, exceptionnellement a du décaler sa date à la semaine prochaine. Les femmes représentent un nombre grandissant de participantes avec 456 féminines, soit près du tiers des participants. Et c'est Carmen Perez qui s'impose en 1h34'50 devant Elise Guimet et Laurence Rech. Tous les résultats dans notre rubrique. 


(15/04/2018)

10/04/2018 : Photos des Foulées d'Angoulème

 Retrouvez les photos du Schneider Electric Foulées d'Angoulème de Laurine Raud ici


(10/04/2018)

09/04/2018 : Talentueuse Mélody Julien

 C'est la seconde fois cette année que la jeune Mélody Julien, 19 ans, fait une incursion en Gironde où elle s'impose facilement aux foulées de Bègles en 55'53, sur ce circuit de 15 km. Elle aurait écrasé le record de France de la distance dans sa catégorie de plus de 30", mais les méandres de la règlementation FFA font que l'on ne retiendra que le terme de meilleure performance depuis 1998. La jeune Mélody n'avait pas encore vu le jour. Depuis Janvier, elle enchaîne des courses toutes les semaines, entre 10 km, cross et semi. La jeune fille est descendue sous les 1h20 au semi en battant au passage le record de France juniors  de la spécialité et a quasiment gagné toutes ses courses depuis le début de l'année. Elle ne court que depuis 2015, ses progrès sont fulgurants même si on peut s'inquiéter peut-être de la quantité de compétitions qu'elle enchaîne, soit une trentaine par an. Pour en revenir aux Foulées de Bègles, on regrettera la faible participation, soit moins de 200 coureurs pour une course qui avait connu des pelotons beaucoup plus importants. Côté résutlats, Christelle Gabriel prend la seconde place à cinq minutes de la lauréate, et chez les hommes, victoire de Bruno Vergé (53'13) devant Louis Lauga et Pierre Evenat. Retrouvez plein de photos de Charles Brunet dans notre rubrique. 


(09/04/2018)

08/04/2018 : Belle bagarre à l'Ekiden de Pau

 Plus de 150 équipes engagées pour ce marathon Ekiden FFA et une belle bagarre entre les équipes de Nay, le Satuc de Toulouse et Andar. Jusqu'à la fin le résultat a été incertain, avec un début de compétition à l'avantage du Satuc, les givrés de Nay ont pu prendre la tête de la course après le 30è km. Mais au 40è, Toulouse avait repris l'avantage. La victoire leur a finalement échappée, ils finissent à la 3ème place derrière l'équipe Andar, qui prend la seconde place à 10 secondes des Givrés de Nay. 


(08/04/2018)

08/04/2018 : Carton plein à Angoulème

 Plus de 4000 inscrits pour cette nouvelle édition du Schneider Electric Foulées d'Angoulème auxquels il faut rajouter quelques 500 bambins. Les foulées d'Angoulème sont devenues au fil du temps l'épreuve de 10 km qu'il ne faut pas rater, avec un plateau très relevé. Pierre Urruty, l'un de nos meilleurs régionaux n'a rien pu faire face aux africains Frédérick Koech, déjà vainqueur la semaine dernière aux foulées de Loudun et Ahmat Abdou-Daoud (A3Tours). Koech s'impose en 29'36, le second 29'39 et Urruty réalise un très joli 29'45. Chez les filles, autre victoire Kenyane avec Jane Chelagat, du même club que le gagnant du jour (Running 41) en 34'05 devant l'aveyronnaise Sophie Mazenc (35'27), la troisième Noélie Yarigo est également licenciée au Running 41. Les féminines représentaient près de 1400 athlètes, soit près de 40% du peloton, un chiffre énorme! Bientôt la parité? 


(08/04/2018)

03/04/2018 : Running 41 rafle tout.

 Les deux épreuves qualificatives aux France de la spécialité (semi et 10 km) ont réuni quelques 800 coureurs ce lundi de Pâques. Parmi eux, de grosses pointures à l'images des lauréats sur les deux distances, tous deux licenciés à Running 41, et Kenyans : Frédrick Koech sur le semi en 1h08'28 qui s'impose devant un autre Kenyan David Chege (Foulées de Saint Germain) et Wilson Kebenfi sur le 10 km en 31'03. Chez les filles, victoire également Kenyane sur le semi avec Dorine Murkomen en 1h15'55, Running 41 aussi, devant sa compatriote Alice Muthoni, ainsi que sur le 10 avec Jane Chelagat, encore Running 41. Retrouvez tous les résultats en rubrique et la vidéo du départ ici(Nouvelle République ainsi que la photo). 

 

 

 


(03/04/2018)

01/04/2018 : 10 Miles des Baines

 Énorme peloton de près de 1500 concurrents en ce dimanche de Pâques qui a retrouvé le soleil après une journée pluvieuse et bien hivernale, le tout à Capbreton. Et c'est Hassan Chadhi qui s'impose facilement avec près de 3' d'avance sur le second Jean-François Notebaert, Benoit Boutez complète le podium. Chez les filles, victoire d'Ingrid Bosquet en 1h03'12 devant Marion Barrère, et Virginie Popieul.


(01/04/2018)

31/03/2018 : La passe de deux pour Guibault

 Thierry Guibault a pris un abonnement au Médoc. Tous les ans il honore le marathon du même nom qu'il a remporté déjà 6 fois en 7 participations. Il vient désormais de prendre un nouvel abonnement à Listrac en s'imposant pour la deuxième année consécutive à la fameuse tournée des cuviers. Et il y avait de la concurrence pour inscrire son nom sur le fameux trophée : Charlélie Peloux, Yannick Dupouy, Etienne Gaylord, Nicolas Auriacombe, Stéphane Tillard, etc. Le master vice champion de France de cross cette année a démontré aux plus jeunes qu'il était encore le plus fort aujourd'hui. Chez les féminines, ce fut très serré entre la martiniquaise Sabrina Ghandour Tayeb et Gwenaëlle Chardon, la locale de l'épreuve. Mais entre les deux filles, il semble que la première soit tout de même plus costaud, elle gagne avec plus de 45" d'avance. Beaucoup plus loin, à la troisième place, on trouve Hélène Vale da Costa. Sur le 8 km, victoires d' Anthony Délaby et Jessye Gomesse. Plus de 1000 participants sur les deux formats de course auxquels il faut ajouter les enfants et les très nombreux randonneurs.Tous les résultats en rubrique. Retrouvez plus de 700 photos de Bernard Ballanger, ainsi que celles de Jacques Junca dans notre rubrique. 


(31/03/2018)

28/03/2018 : Retour sur le Marathon de Bordeaux !

Et voici donc comme promis le numéro spécial réalisé sur le Marathon de Bordeaux Métropole. Bonne lecture à tous ! Cliquer sur la Une ci-dessous !

 


(29/03/2018)