Skyrhune

Date : 24/09/2022
Heure : 14:00
Lieu : Ascain (64310)
Distance : 21 label, 10,8

Organisateur

Nom : DARMAILLACQ Nicolas
Mail : skyrhune@yahoo.fr
Site : http://www.skyrhune.com/


Agrandir le plan
Vous êtes l'organisateur de cette course, cliquez ici pour suggérer une description à Running Mag.



Résultats 2022 : Le live

24/09/2022 Loïc Robert sacré à la Skyrhune !

La Shyrhune dans les Pays Basque, c'est notre petit Zégama à nous. Une ambiance de folie dans un petit village nommé Ascain. Avec des montées animées comme un Tour de France. Bon, il est vrai que cette année la météo était un peu grisonnante avec des sommets dans la brouillard et un peu de bruine sur les bas, mais rien de tragique et en tout cas presqu'idéal pour les coureurs, si ce n'est bien sûr que certaines portions étaient un peu plus glissantes que d'habitude. En tout cas, cela n'a pas empêché un local, ou presque, de l'étape de l'emporter de fort belle manière. Loïc Robert, le petit prince des Ecslops, s'envole donc et remporte une magnifique victoire. En 1h52'16'', il finit même à seize petites secondes du record de la course et pourtant quelques sacrés noms sont venus s'y frotter. Chez les dames, Mathilde Sagnes, elle aussi des Esclops, fait son show. Elle était au-dessus du lot dans les sentiers basques. Mais bien sûr après la course, la fête commençait vraiment et pluie ou pas pluie, tous les corps et les coeurs étaient chaud bouillant. C'est comme du côté de la Skyrhune !

 

Retrouvez les résultats de la Skyrhune en rubrique "résultats" et quelques photos et vidéos ICI


(24/09/2022)

22/09/2019 : Skyrhune, record explosé pour l'Hirondel

La très convoitée Skyrhune s'est déroulée ce samedi et a permis à 500 concurrents (578 inscrits, la plupart par tirage au sort, une cinquantaine d'abandons ou de hors délais) de participer à cette folle course à la renommée internationale avec bon nombre de teams, d'italiens, d'espagnols, auxquels il faut ajouter un grec, un roumain, un anglais, un belge, un allemand, etc. Le team Salomon était présent en force avec un italien, Davide Magnini qui s'est imposé en 1h53 devant le local de l'épreuve, des Eclops d'Azun, Didier Zago. L'espagnol (Team Dynafit) Antonio Alcalde complète le podium. Chez les filles, en présence de Blandine l'Hirondel, pas de surprise, la championne du monde s'impose en 2h12'08 et pulvérise le record féminin la vidéo de son arrivée ici. La seconde, l'espagnole Oihana Kortazar Aranzeta (Team Salomon) pointe à plus de 13', tandis que Nadège Servant (éclops d'Azun) complète le scratch féminin. 

 

Photo Salernophotos. Retrouvez les résultats de la Skyrhune en rubrique "résultats" et d'autres photos en rubrique "photos"


(22/09/2019)

Les photos de la Skyrhune 2019

La course vue par Afum

La course vue par Xavier


(22/09/2019)

22/09/2019 : Retour sur la SkyRhune

Toujours plus d'ambiance et de monde sur le parcours pour assister aux victoires de Davide Magnini (Salomon Italie) et Blandine L'Hirondel sur les pentes surchauffées de la Rhune. C'était de la folie. Tous les coureurs sont unanimes pour relever le caractère tellement atypique de cette grande fête... la Skyrhune ne se décrit pas, elle se vit, de l'intérieur ou de l'extérieur, de la course à l'après-course … La skyrhune avec toujours son départ atypique à 14h. Finale des Golden Trail Series France 2019. Dans la course féminine, Blandine L'Hirondel a réalisé une course incroyable. On pensait le record 2018 d'Anaïs Sabrié intouchable (2h15'30'') … et pourtant tout a volé en éclat ! Blandine a survolé la course dès les premières pentes, creusant des écarts stupéfiants avec des athlètes comme Amandine Ferrato, Lucille Germain et Oihana Kortazar. Au fil des kilomètres elle est passé du top30, puis top20... pour boucler cette Skyrhune 2019 avec le sourire, en 14ème place au scratch et un nouveau record en 2h12'08'' ! La championne du monde 2019 prouve encore une fois tout son potentiel et son talent. Derrière Blandine, à plus de 12'... c'est la basque Oihana Kortazar (Salomon) qui prend une nouvelle 2ème place sur la Skyrhune, et une superbe bagarre pour le top5 avec la grande surprise du jour, Nadège Servant (Esclops d'Azun), 3ème en 2h28'15'', puis Lucille Germain (Tema Matryx) en 2h28'36'' et Amandine Ferrato (Hoka) en 2h28'48''. Chez les Hommes, premier kilomètre toujours explosif pour la quête du maillot vert. Emballé en 3'09'' par Baptiste Chaubadendeguy ! Dès les premières pentes, ça explose de partout. Le prodige Italien assume son statut de favori comme à son habitude malgré ses 22ans. Au premier pointage km4 dans la ferveur de Miramar, seul Didier Zago réussi à s'accrocher. Thibaut Baronian, Ricardo Borgialli, Arnaud Bonin, Gédéon Pochat, Julien Michelon et Antonio Alcalde semblent déjà décrochés. Les 2 hommes de tête vont se livrer une bagarre sur les bases du record de la course (Baronian – 1h53'27'') jusqu'au pied de la Rhune Km14, l'écart ne dépassant pas la minute encore. Mais Davide creuse l'écart dans le mur final et bascule avec 2' d'avance. Le trou est fait, les 2 places semblent figées pour la descente, car le podium est désormais plus de 5' derrière l'International Pyrénéen. Sur les derniers kilomètres, c'est la course au record qui tient tous les spectateurs en haleine : 10'' de retard au Sommet (Km14,5), 20'' d'avance au pied de la dernière bosse (Km17) … et une victoire à Ascain en 1h53'45''... 18'' derrière le record !!! Quelle course. Didier Zago monte pour la troisième année consécutive sur le podium de la Skyrhune avec une 2ème place incroyable et finalement c'est Antonio Alcalde (Esp – Dynafit) qui termine 3ème en 2h02'05'', à la bagarre avec Ricardo Borgialli (Ita – Salomon) en 2h02'38''. Thibaut Baronian rentrera 5eme en 2h03'37'', dans une course compliquée entre le Km5 et le Km10 mais où il prend de nouveau le maillot à pois avec un nouveau record stratosphérique sur la montée en 25'38'' (2,2km- +700). Un top5 International qui fait plaisir.

 

Retrouvez les résultats en rubrique "résultats" et des photos en rubrique "photos"


(22/09/2019)

25/09/2018 : Hécatombe sur la Skyrhune et record chez les filles

 Dans les classements, on distingue toujours les partants, et les non partants, et ensuite on compte les abandons. Quelle surprise en constatant cette année à l'arrivée que seuls 422  des 798 inscrits sont classés. Et pour cause, ils étaient seulement 666 partants, il y a toujours entre 10 et 15% de non présents sur la ligne de départ, mais surtout il a fait chaud, très chaud et donc un tiers des coureurs n'ont pu rallier l'arrivée. Il faut dire que cette course est vite devenue La Référence de la région, la course à faire, elle suscite tellement d'envie que les quelques 800 dossards mis à disposition sont pris d'assaut très longtemps à l'avance, et il y a donc tirage au sort. Et pour les meilleurs, selon son niveau, la possibilité d'échapper au tirage au sort, mais aussi l'espoir de monter sur la boîte avec des primes d'arrivée, jusqu'à 600 euros pour le vainqueur. Enfin des courses qui récompensent les efforts et sacrifices des athlètes qui s'entraînent pour être au top. Le plus fort aura  été Nicolas Martin, qui s'impose en 2h01'44, à huit minutes du record, c'est dire s'il a fait chaud et chez les filles, où la densité était impressionnante, c'est Anaïs Sabrier (Athlé Calade), qui a participé dernièrement aux championnats du monde de course en montagne, qui l'a emporté en 2h15'30, pulvérisant le record féminin de près de 4 minutes. A plus d'un quart d'heure on trouve l'espagnole Oihana Kortazar tandis qu'Elise Poncet et Céline Lafaye, d'Echirolles et toutes deux en équipe de France prennent les 3è et 4è place. Les meilleures locales sont reléguées loin derrière, Maud Combarieu, 5è, à 25' de la vainqueure, Sarah Dinclaux 9è, Karine Sanson 23è, Claire Dubès, 24è, pour ne citer que les plus habituées aux podiums, c'est dire le niveau chez les filles cette année. Pour tout savoir sur cette édition, un compte rendu très complet de l'organisation, c'est ici. Photo, organisation. 


(25/09/2018)

23/09/2018 : La Skyrhune sous le cagnard !

Cette 5ème édition 2018 de la Skyrhune est un cru exceptionnel …  798 Inscrits, 666 Partants et 424 Arrivants en moins de 4h15. Ce n’était jamais arrivé. Sur un parcours de 21km il faut dire que ce n’est pas souvent que l’on peut constater de telles hécatombes. Pas de changements de parcours, mais une chaleur étouffante qui a pris de court un petit peu l’ensemble des acteurs de cette grande journée, et un parcours qui qu’on le veuille ou non, reste un parcours extrêmement exigeant et sélectif. La distance ne fait pas le moine pourrait-on dire. Avec une barrière horaire placée au Km14, sur la base d’un temps final de 4h10, aura éliminé 162 coureurs mais la plupart ne pouvaient qu’accepter cette décision, à bout de force, exténués, bloqués dans la pente. Malgré une densité d’athlètes au départ comme jamais on avait vu sur la ligne de départ à Ascain, d’un niveau de Championnat de France avec des coureurs étrangers aux performances reconnues … cette édition aura été une hécatombe.... La suite du texte ICI.

 

 

Résultats en rubrique "résultats". Photo S. Salerno. La vidéo officielle LA


(24/09/2018)

02/10/2017 : Pluie … de records à la Skyrhune

 Ambiance électrique sur la ligne de départ. Les 500 coureurs sont déterminés et prêts à relever leur défi. La Course au Maillot Vert est de la pure folie… Léandre Santin venant à bout de Mathieu Jacquet pour boucler ces 1000m (avec 60m d+) en 3’05’’ ! La meute est lancée. Chez les dames, la Roumaine Ingrid Mutter du club Italien de Skyrunning Valetudo prend de suite les commandements. Chez les hommes, grosse bagarre jusqu’à la mi-course. A Miramar (Km5) et son ambiance survoltée, comme en 2016, c’est Thibaut Baronian qui mène, devant Didier Zago et Alexandre Fine, groupés. Didier Zago tente un dépassement dans la descente engagée mais part à la faute une première fois. Les 3 Hommes passent encore groupés au passage de la rivière à Trabenia (km9), sur les bases du record malgré le terrain devenu extrêmement glissant. Dans la course féminine, un mano à mano se dessine rapidement entre Ingrid Mutter et Céline Lafaye, qui pointe à 1’. A Ziburu Mendi (Km11), 2ème sommet, c’est Zago qui emmène devant Baronian, et Fine semble avoir décroché. Le suivi live sur l’écran géant sur la place du village est palpitant. Au pointage Km12.5, Zago attaque même la montée vers la Rhune ave 12’’ d’avance sur Baronian. 2,2km et 700+ plus tard, la terrible montée vers la Rhune, dans des conditions très difficiles et épiques aura décantée la course. A l’écran, dans une ambiance de folie grâce à des spectateurs venus braver ces conditions et un DJ survolté, c’est Thibaut Baronian qui sort de la pente et du brouillard … seul. L’écart semble creusé, l’attente des poursuivants semble interminable, mais ‘’seulement’’ 1’10’’ plus tard, Didier Zago apparait, poursuivi par contre par Adrien Michaud qui revient dans le jeu. Alexandre Fine toujours 4ème semble légèrement décroché. Chez les dames, la Roumaine fait une véritable démonstration, malgré que Céline soit très en forme. 2’ d’avance au sommet.La descente était extrêmement compliquée. Didier Zago a pris des risques d’entrée pour combler l’écart sur la partie technique, mais il repart à la faute avec une deuxième chute qui lui vaudra quelques contusions un peu partout… et sûrement un petit coup de frein pour la suite du retour sur cette ‘’patinoire’’ de la Rhune. A l’avant, Thibaut ne faiblit pas, comme en 2016, il est très très fort, mais Adrien Michaud le mettra sous pression jusqu’au bout. Toujours 1’ d’écart à 4km de l’arrivée, Adrien fait jeu égal avec Thibaut sur le final, c’est palpitant. Mais le coureur du Team Salomon maîtrisera son sujet jusqu’au bout, bouclant même le dernier Km en 3’05’’ après une bagarre intense de 2h. Sur la ligne, 1h53’27’’ ! Il baisse le record d’Aritz Egea de plus de 2’ ! Et Adrien Michaud passe également sous le record en 1h55’17’’. Didier Zago, sera finalement 3ème en 1h56’18’’. Difficile de prévoir des chronos pareils compte tenu des conditions. Mais ils l’ont fait. Pour le Top5, Gaël Reynaud fait une descente de folie pour aller chercher un Pottok de Diamant en 1h59’01’’.  Le jeune Alexandre Finé, grand coureur d’avenir, termine donc 5ème et 1er Espoir (record Espoir en 2h00’29’’). Suivent Nicolas Bouvier Gaz (2h01’31’’) au sprint avec Noel Burgos (Madrid – Espoir – 2h01’32’’), Thibaut Garrivier (2h03’17’’), Germain Grangier (2h03’33’’) et le top10 est fermé par Alfredo Gil Garcia (Madrid) en 2h03’54’’, qui explose le record de la descente malgré les conditions extrêmes, en 9’38’’ ! Chez les femmes, statuquo en tête de course. Ingid Mutter remporte cette Skyrhune 2017 de fort belle manière.  Le record est également explosé, avec un chrono de 2h19’52’’, mais Céline Lafaye n’aura pas démérité et s’est battu jusqu’au bout, et la performance est également exceptionnelle puisqu’elle améliore quand même son chrono 2016 en 2h22’50. Pour le podium, c’est la jeune du Team Buff-Hooka-Les Saisies Clémentine Geoffray qui boucle le parcours en 2h28’02’’ (4ème temps de l’Histoire de la Course). Une confirmation de son potentiel, et elle décroche donc son Pottok de Diamant également. Julie Roux confirme sa magnifique saison sur les Skyrunning National Series (4ème en 2h37’46’’), et la 5ème place est arrachée par Sandra Martin (1ère Vétéran) en 2h40’06’’, juste devant les 2 coureuses locales Claire Dubes (2h40’29’’) et Sarah Dinclaux (2h40’35’’). Quelle bagarre là encore pour les accessits ! Suite à cette finale, Adrien Michaud et Céline Lafaye se succèdent à eux-mêmes sur les Skyrunning National Séries France 2017, devant Thibaut Garrivier et Sandra Martin. La course jeune ‘’Skyrhune TTIKI’’ a également livré un spectacle de toute beauté. Plus de 50 jeunes au départ pour ce 10km (600+) tracé comme sa grande sœur : des pentes raides, de la relance et une descente très technique. Une magnifique délégation du club formateur des Esclops d’Azun, t des jeunes de tous horizons : trail, athlétisme, VTT, Course d’Orientation. Un départ explosif, des encouragements de folie à Miramar, et une pluie de records dans les différentes catégories ! Chez les Juniors, Loic Robert s’impose en costaud dans un chrono canon en 50’47’’ après une belle bagarre dans la descente avec Baptiste Ellmenreich (51’08’’). Le podium est complété par Pierre Martinez, des Landes, membre du Pôle France d’Orientation. Grosse performance du Cadet Oloronais Louis Ferrera (53’53’’).Records sur les différentes Courses, Record du premier Kilomètre, Records par Catégories, Record sur la descente complètement improbable … et records de Médailles ! 7 Pottok de Diamant en 2017 (4H-3F) pour seulement 3 en 3 éditions depuis 2014, 81 Pottok d’Or (73H-8F) … une édition vraiment exceptionnelle.Un magnifique podium, et la soirée qui a suivi aura été du même Niveau. Concerts improvisés, chanteurs, musique, buffet de spécialités locales … et même le record de fûts de bières est tombé. Une soirée partagée tous ensemble, l’équipe d’organisation, les athlètes, les coureurs, les bénévoles, les randonneurs, du régal entre passionnés.0Une Skyrhune 2017 des plus réussies. Une très grande édition, malgré des conditions parfois difficiles. Les coureurs ont fait le spectacle, et c’est vraiment mérité pour toutes ces personnes qui sont montées mettre le feu et les encourager. Un véritable engouement s’est créée sur l’évènement, il faut donc prendre rendez-vous pour l’édition 2018 ! Avec ou sans dossard, l’organisation vous proposera une grande fête spectaculaire. 

Retrouvez la vidéo souvenir  ICI  , quelques photos ici et d'autres encore LA 


(02/10/2017)

06/09/2015 : Gros succès à la Skyrhune

 Pour leur seconde édition, l'équipe de Nicolas Darmaillacq a fait plus que le plein, puisque sur les 350 dossards qu'ils avaient attribués au départ, ils sont allés jusqu'à près de 500, et ce sont au total 433 coureurs qui ont franchi la ligne d'arrivée avec 21 km et un impressionnant dénivelé de 1700m. Aritz EGEA CACERES enlève l'épreuve en moins de 2h, 1h55'59 très exactement, devant un autre basque espagnol, Imanol GONI Aranburu, Joseba LARRALDE complète le podium, un podium tout à fait local. Chez les filles, victoire de Maria ZORROZA IRIONDO (2h36'43), devant Nerea AMILIBIA ARRUTI, Claire DUBES complète le podium, là aussi un podium 100% local. On notera au passage que ce sont les espagnols qui ont presque tout raflé. 

 

Retrouvez tous les résultats de la Skyrhune en rubrique "résultats"


(06/09/2015)

Anciens résultats

Course Date Lieu Dist.
SkyrhuneSA 24/09/2022AscainLe live
SkyrhuneSA 25/09/2021AscainTtes catégories
SkyrhuneSA 21/09/2019AscainTtes distances
SkyrhuneSA 22/09/2018Ascain21 km
SkyrhuneSA 22/09/2018Ascain10,8 km
SkyrhuneSA 30/09/2017Ascain21 km
SkyrhuneSA 30/09/2017Ascain10,8 km

Archives


© AQTD - Mentions légales