Retrouvez l'interview de Freddy Guimard dans notre rubrique Portraits


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


19/11/2017 : Gros week-end nature du côté de Castelculier !

Neuvième édition du grand week end sport nature organisé de main de maître par le PSNO ( Pôle Sport Nature Orientation), club dont le siège est situé dans deux villages : Castelculier près d'Agen et Saint Pierre de Clairac à une dizaine de kms de la capitale lot et garonnaise. Deux départs séparés d'une heure, sur deux sites différents, une température clémente (7 degrés), tel était le menu proposé aux trailers noctambules du 20 kms hommes et 9 kms femmes, deux courses inscrites au challenge des courses natures des vallées du lot et de la garonne. 289 partants au total, un peu plus de la moitié sur le 9 kms (près de 10 kms plutôt) dont plus de 60 féminines, challenge oblige. Dès le départ, et comme à chaque trail, l'agenaise Anne Rose ALICOT prenait son rhytme et caracolait en tête, appréciant le parcours et plaisantant à l'arrivée sur le fait que, de ne pas voir les difficultés, l'empêchait de cogiter. Elle prenait par ailleurs une excellente 14 ème place au scratch. A près de quatre minutes et en une heure, l'autre agenaise Marie Christine FRAYSSE en terminait, précédant elle même de deux minutes la jeune Laurine BOUTAN, fraiche néophyte dans la discipline. Côté garçons, belle surprise avec la victoire de Yohan TRIMOULET, cycliste renommé en fédération UFOLEP et qui, après une accélération brutale vers le troisième km, réussit à conserver quelques longueurs sur Fabien ALEXANDRE. A un peu moins de trois minutes, 3 ème place et belle performance du vétéran 1 Joel FADEL. 126 coureurs se sont présentés au départ du 20 kms dont une quinzaine de féminines. Aucun suspens côté féminin, puisque la tarn et garonnaise Sarah DUTOURON (accompagnée de son père, très expérimenté trailer après avoir été cycliste de haut niveau), s'envolait elle aussi dès le départ, réalisant en 1H50 un parcours sans faute et enrichissant une fois de plus un palmarès déjà bien fourni. A bonne distance, arrivée serrée entre Sonia GERMON et la foulayronnaise Pascale ANDRIEU, toutes les deux en moins de deux heures. Chez les hommes, du beau monde au départ parmi la centaine de courageux. L'an passé les dix premiers concurrents avaient été classés dans la minute, signe d'un final indécis. Cette année, le triathèle miramontais Nicolas PIZZOL prenait la tête rapidement, mais voyait revenir progressivement le pyrénéen et inusable Frank IGAU (vainqueur à l'arraché du dernier trail du verdus à Thézac). Ce dernier, d'entrée en hypoglycémie, avait préféré laissé partir avant de montrer qu'il allait falloir compter sur lui. Avec le marmandais Thomas LAITHIENNE, lui aussi en verve en cette fin d'année, ce fut un beau sprint à trois. Nicolas PIZZOL signait un beau succès devant F.IGAU et T.LAITHIENNE, tous sous la barre des 1H24minutes.

 

Résultats du PSNO en rubrique "résultats" et la suite dans le prochain numéro de Running Mag



18/11/2017 : Superbe soirée à Talence

 Près de 1000 coureurs se sont déplacés à Talence pour le traditionnel relais des restos du coeur. Cette année, le départ et les transmissions de relais se faisaient sur la piste de Thouars, près de 270 équipes étaient engagées, et ce fut la fête sur la piste. L'engouement est tel que les deux kilomètres à parcourir passent à une vitesse supersonique. On a assisté à un beau duel entre deux équipes du Peassc Athétique club. C'est finalement le quatuor Gautheron/Moreau/Rambert/Langlais qui s'impose avec plus d'une minute d'avance sur l'équipe Thielen/Angibaud/Creteur/Nigou. C'est une équipe Lectra qui complète le podium. Côté Mixte, victoire à la 10è place de l'équipe Orna, et pour les féminines, ce sont les Deny's Boys (une équipe chère à Denis Garros, aux manettes du micro comme chaque année) composés de Claire Barrière/Crécent Marion/Roland Nolwenn/Aude Lenoir qui l'emportent devant Bouliac. retrouvez les photos de Bernard Ballanger, ici



11/11/2017 : Deschamps et Mazzer au Marathon du Cognac

  Pas de record de participation cette année, mais il faut dire qu'avec le 11 novembre qui tombe un samedi, c'est aussi beaucoup plus de concurrence entre les courses dans la région, avec davantage d'épreuves. Il y avait tout de même quelques 3300 inscrits entre tous les différents formats de course, dont plus de 500 sur le marathon, le semi représentant toujours le plus gros du peloton. Mais le marathon reste l'épreuve reine, avec beaucoup d'émotions à l'arrivée pour tous les primo marathoniens. Les larmes ont souvent coulé tellement passer la ligne d'arrivée au bout de 42 km est un moment intense et magique, même si les derniers km ont été difficiles pour la plupart. Chez les hommes, c'est la jeunesse qui s'est imposée avec Valentin Thomas qui est parti en tête très rapidement, Thomas Bénichou tentait d'organiser la chasse mais il n'a pas réussi à revenir sur le charentais, qui agrandissait son avance au fil des km, terminant 3'30 devant son challenger, en 2h32'02, sur ce parcours révisé depuis l'année passée. Chez les filles, c'est l'expérience qui a parlé avec la victoire de Frédérique Mazzer, master 2, de l'élan sportif de Trélissac. Elle passe la ligne en 3h32'14, devant Béatrice Peyrot , 3h35'51, Nathalie Carminatti complétant le podium. Sur le semi, c'est encore une large victoire de Thierry Guibault, toujours fidèle à l'épreuve et qui comptait battre le record de l'épreuve, mais le parcours présente quelques bosses supplémentaires, pas faciles à passer. Le champion de France du 10 km Vétéran affiche un insolant 1h07'17, sur ce parcours loin d'être des plus rapides. Chez les filles, victoire d'Hélène de Fuisseau en 1h27'20. Le 11.5 km a été remporté par Laurent Jourdin et Raïssa Laval, fidèle, elle aussi à l'épreuve de Jarnac.

 

Tous les résultats dans notre rubrique, vidéo du passage au 2è km, photos en rubrique également. Reportage complet dans notre prochain numéro et d'autres vidéos à venir. 

 

 

Vidéo du passage au 2è km : ici



11/11/2017 : Près de 4500 concurrents au Quai de Bordeaux

Malgré une météo vraiment pas évidente, ils furent tout de même plus de 4500 (entre individuels et relais) à prendre le départ du traditionnel 10km des quais organisé par le Stade Bordelais ASPTT et comme chef de file un certain Eric Dubus. On a pu ainsi retrouver un lot d'habitués des lieux et cette fois c'est Pierre Urruty qui va franchir la ligne d'arrivée en tête avec un chrono de 31'31". Il devance de quelques secondes seulement, le champion toulousain de 1500, Martin Casse. Yannick Dupouy Complète le podium. Chez les féminines, c'est Nancy Frouin en 37'35'' qui domine le reste de la troupe. Un vrai beau rendez-vous d'automne sur Bordeaux, dommage que la pluie se soit aussi invité à la fête !


 

Retrouvez les résultats des 10km des Quais en rubrique "résultats" et votre vidéo de passage vers le 4ème km ICI... Des photos ICI et  et encore ici



12/11/2017 : Résultats raisin d'or

 Les voilà enfin disponibles, ce sont les résultats de la Raisin d'Or dans le Sauternais qui a réuni plus de 1000 coureurs avec les enfants, sur l'ensemble des différents formats de course proposés samedi dernier et dimanche  plus de 1000 vététistes, ainsi que de très nombreux randonneurs (1000, 1500?). Encore un superbe succès malgré la météo capricieuse, et à noter une marche nordique chronométrée de 14 km qui a vu la victoire de Stéphane Lioure en 1h33'37, soit une moyenne de presque 9 km/h. Qui a dit que la marche nordique c'était pas physique? La première féminine, Marie-Christine Giraud, Master3, se classe 4è au général en 1h33'40, c'est donc un finish au sprint pour les 4 premiers. 90 personnes ont pris part à cette compétition, pour la plupart des licenciés. Félicitations à tous. Ce fut aussi un weekend marathon pour Denis Garros, aux commandes du micro pendant deux jours.

 

 Retrouvez tous les résultats en Rubrique. Photo Selfie de Denis Garros. 



13/11/2017 : Le trail urbain, ça marche aussi

 Il n'y a plus de règles dans la course à pied! Enfin, disons que les standards existent toujours (10, semi, marathon), mais cela fait bien longtemps que les coureurs s'essaient à de nouveaux jeux de course : il y a eu le phénomène trail qui s'est développé de manière exponentielle, celui-ci a inspiré de nouveaux autre formats à l'instar des courses à obstacles type parcours du combattant, les kilomètres verticaux, et depuis quelques années, ce sont les trails urbains que l'on voit fleurir un peu partout. Et oui, à défaut de montagnes ou de collines dans les villes, on cherche les escaliers et les petites côtes pour faire du dénivellé. Bordeaux n'a pas encore le sien, mais celui de Lyon, certainement le premier à avoir vu le jour, a fait beaucoup de petits et à Niort, ce dimanche il a rassemblé quelques 800 coureurs répartis entre un 13 et un 7 km. Le 13 km a été remporté par Anthony Boutin en 46'03 et Marie Vinet (55'52), le 7 km par Ludovic Peron et Estelle Cherfallot. Une bonne séance de PPG pour tout le monde! 



06/11/2017 : 2500 filles dans les rues de Pau

 Elles étaient presque 2600, les filles dans les rues de Pau ce dimanche,  réparties quasiment moitié, moitié entre coureuses et marcheuses. Evidemment, on ne peut évoquer cette course sans avoir une pensée pour Alexia, cette jeune femme sauvagement assassinée il y a 8 jours sur son parcours de jogging. Cela ne doit pas pour autant décourager les femmes de courir seules. N'oubliions pas non plus les actes de sauvagerie dont sont parfois victimes les hommes. Pour cette féminine d'automne, on retiendra la victoire de Marion Barère en 23'55, sur ce parcours de 6 km. Retrouvez ici la vidéo de la République des Pyrénées. 



06/11/2018 : Cross du Burck

 Ils se sont déplacés de loin pour le cross du Burck. L'avancement de la date du cross du Burck a profité aux Toulousains qui se sont déplacés pour l'occasion. Certainement un premier test pour beaucoup avant le grand rendez-vous de Gujan dans trois semaines. Sur le cross des As, une quarantaine de filles et la victoire facile de Marine Etienne qui a pris les commandes après quelques minutes de course. Elle est suivie d'Hélène Tranquilllin de l'US Marmande tandique que Gwenaëlle Chardon complète le podium. Chez les garçons, 55 hommes sur la ligne de départ avec trois hommes qui se dégagent vie en tête, Les toulousains Gaëtant Cals, et Lonjou Guillaume, avec Paul Ezzher (Bx Athlé). L'avantage ira aux toulousains, avec Lonjou (Satuc) qui remporte la course devant Cals (Ca Balma) et Ezzher. Le cross Vétéran avec 93 représentants a vu la victoire de Stéphane Tillard, très en forme, devant Joël Grigis, et Thierry Pichon. Le gros du peloton était bien évidemment représenté par les écoles d'athlé, en tout ce sont presque 700 coureurs qui ont fait le déplacement malgré les abats d'eau qui ont mouillé le terrain et les coureurs. Retrouvez les photos dans notre rubrique. 



01/11/2017 : Plus de 650 coureurs dans les rues de Bayonne

 On le sait, dans la course à pied maintenant, il y a toute sortes de formats : route, trail, KV, urban trail, et même parcours du combattant. Avec le développement du trail, on voit fleurir de plus en plus de Kilomètres verticaux, à l'image du KV d'Issaux dimanche dernier, et de trails urbains comme celui de Bayonne ce 31 octobre qui a réuni plus de 650 coureurs. Ont-ils sonné aux portes déguisés pour demander quelques friandises? Cela serait étonnant, il y avait tout de même 15 km à parcourir, le gagnant, Salah Hmatou du Biarritz Olympique s'est imposé en 57'51, au sprint devant Guillaume Levoy et Marc Prévot. Côté filles, victoire locale également avec Claire Dubès en 1h13.  



30/10/2017 : Une matinée exceptionnelle à la Brède

 Le succès de la croisière des bons vins, ne fait que grandir d'année en année, grâce à un accueil des concurrents assez exceptionnel, il faut le dire. Tout commence au retrait des dossards où l'on peut s'offrir un petit café avant de partir. Et puis à 9h30, ce sont les randonneurs qui s'élancent, bien plus de 400 cette année, puis à 10h, les coureurs du 7 et du 18. Le parcours a légèrement été modifié en offrant un peu plus de terrain meuble (chemins et passages herbeux), mais la répartition chemin/route reste équilibrée à environ 50/50 ou 60/40, l'avantage restant au bitume. Petit message aux organisateurs : ne changez rien au parcours, cette succession de changements de terrains, c'est vraiment super au niveau des sensations. On rencontre tous les terrains et à une période de l'année où l'on commence à préparer les cross ou encore finir de préparer quelques objectifs marathons, cela permet à chacun de travailler toutes les allures, les changements de terrains, les relances, etc. Le parcours passait également cette année autour du fameux château de La Brède, demeure de Montesquieu qu'il faut aller visiter. Merci pour ce cadeau. Ce sont donc plus de 1000 coureurs qui se sont élancés entre le 7 et le 18 km. ON retrouve un peu plus de 650 classés sur le 18 qui a vu la victoire de Clément Brisse, un toulousain apparemment, qui court depuis longtemps mais n'a jamais été licencié, dommage. Derrière lui, on trouve Stéphane Tillard du Stade Langonnais, en plein forme après quelques mois d'arrêt et qui vient de faire les France de 10 de la spécialité à Aubagne la semaine dernière. Faustino Ferdando (Ca Bèglais) complète le podium. Chez les filles, nouvelle victoire de Guillemette Dapenne du Pessac AC, devant Valérie Sauvage et Nathalie Wurry. Sur le 7, victoire facile de Marine Etienne, elle aussi de retour d'Aubagne et de Nicolas Auriacombe qui écume les podiume depuis de début de l'année. Tout ce petit monde a pu se restaurer d'une bonne soupe et d'un bon verre de vin à l'arrivée, en plus du traditionnel ravitaillement. Et pour ceux qui n'en n'avaient pas assez, il y avait aussi de la bière. La remise des récompenses, bien que longue, puisqu'il y a avait aussi la remise de trophées pour le challenge de la communauté de communes de Montesquieu, valait vraiment le coup de rester pour les lauréats. En bref, une course où il fallait vraiment être. Olivier Meslier peut maintenant se concentrer sur son dernier objectif de l'année qui est le marathon de la Rochelle où il fêtera sa 200è épreuve sur cette distance. Photo : Bernard Ballanger. Toutes ses photos,



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales