Retrouvez l'interview de Freddy Guimard dans notre rubrique Portraits


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


Villascopia, une première !

Nouvelle épreuve du Challenge Trail 47, le Trail de Villascopia, coorganisé par PSNO et par Actour 47, lancera le 3 février prochain la 11e édition du rendez-vous des Trailers du Lot-et-Garonne ! Le Trail de Villascopia est un petit nouveau dans le paysage des courses à pied du 47 !!! En effet, il a été lancé en juillet dernier par les orienteurs de PSNO pour créer des animations autour du site de Villascopia. Pour sa 2e édition, le Trail de Villascopia a donc changé de date en s’installant le 3 février. « Nous avons répondu à la demande du Challenge qui souhaitait conserver une date à ce moment de la saison » explique Stéphane Rodriguez le responsable de PSNO. Car bien sûr, la deuxième nouveauté pour Villascopia, c’est l’intégration au Challenge Trail 47. On attend donc beaucoup de monde à Villascopia pour cette première épreuve de la saison comptant pour le Challenge court et long selon la distance parcourue. Deux parcours inédits sont au programme de 11.8 km avec 322 mètres de dénivelé et de 23.5 km avec 504 mètres de dénivelé. Comme l’année dernière, le départ sera donné depuis le site gallo-romain avec deux cavaliers habillés en tenue de centurions pour lancer la course. La pré-inscription est de 12€ et est possible jusqu’au 1er février. Attention, sur place cela vous coutera 3€ de plus. Un repas est prévu après la course pour 10€ avec Garbure Gasconne, dont la réservation se fait uniquement en ligne. Les 300 premiers inscrits se verront offrir une bouteille de vin de Buzet série limitée !!! Comme à l’habitude sur les courses du Challenge, un certificat médical de moins d’un an avec la mention course à pied en compétition ou une licence est obligatoire pour participer.

Information trail de Villascopia : https://www.psno.fr/trail-de-villascopia

 



21/01/2019 : Près de 600 coureurs au Pécharmant

C'était la 14è édition du Trail du Pécharmant qui offrait sur deux jours deux circuits à parcourir de nuit pour le 12 km, mais aussi de jour le lendemain et un autre circuit de 32 km à réaliser en solo ou en relais à deux. Et bien évidemment, on pouvait cumuler la course de nuit, puis l'une des deux courses du lendemain, ce qui donnait lieu à un classement combiné sur 24 ou 44 km. Des courses "combiné" qui ont essaimé depuis la première réalisation, c'était le temps du Grand Brassac :  le Pécharmant, le Marensin, le Trail d'Hostens qui aura lieu la semaine prochaine et d'autres. Pour cette édition, on notera près de 200 participants sur la nocturne et autant sur le 12 km du lendemain. Pour le 32  c'est un peu moins de 100 classés, et seulement 33 pour les plus courageux qui ont fait le 44 combiné. Sur la nocturne on notera les victoires d'Eric Macheix (Bouliac SP) et de Valérie Ducatillon, tandis que Francis Inglès  s'impose le lendemain sur le 32, avec Hélène Da Costa Vale. Résultats complets en rubrique



15/01/2019 : Aïga Trail

 Un compte rendu de la course par CCDUMONTEIL, les frères jumeaux, Cédric et Cyril qui sévissent sur les pelotons en Dordogne et qui ont encore donné une leçon ce weekend. C'est ici



14/01/2019 : Résultats départementaux de cross

 Ce weekend se déroulaient les départementaux de cross dans toute la région nouvelle Aquitaine. retrouvez les résultats complets et  photos en rubrique. Parmi les résultats, on notera le titre de Marine Etienne et Alexis Turpin (US Talence) en Gironde, le frère d'Alexis prenant la seconde place (Bordeaux Athlé) et le titre en Espoir. Notons aussi que Denis Mayaud, dans la Haute Vienne, doit se contenter de la seconde place, derrière le jeune espoir, Bastien Augusto. La Gironde est le département qui a rassemblé le plus de concurrents avec quelques 900 athlètes, on en compte près de 500 pour les Pyrénées Atlantiques et presque autant pour les Landes, et la Haute Vienne, quand la Corrèze et la Creuse en comptent moins de 200. Ici aussi on constate l'effet de l'attraction des villes et la désertification des départements dits ruraux. C'est bien dommage. Prochain rendez-vous, le 3 février pour les Régionaux ou quart de finale. 



31/12/2018 : Corrida de Magné

 C'est l'autre grosse épreuve du weekend, qui a rassemblé plus de 1600 coureurs dans les Deux Sèvres. Le Tunisien Khmaies Abbassi, licencié au Racing Club Nantais, s'est imposé assez facilement, devant Ahmat Abdou-Daoud (A3Tours), en 30'41, le jeune espoir Léo Starck complétant le podium. Le Journaliste et Talençais Quentin Guillon avait fait le déplacement et réussi à se placer dans le top 10, quelques semaines après sa belle performance au marathon de Valence. Côté filles, la bretonne Karine Pasquier s'empare de la première place avec un super chrono, 34'34, digne des bretonnes, Nathalie Barriquand de l'US Aigrefeuille pointe à près de deux minutes avec un très joli chrono tout de même, 36'22, et c'est e rochelaise Aurélie Richard qui complète le podium en 37'53. Près d'une dizaine de filles étaient sous les 40'. Photo La Nouvelle République



30/12/2018 : Urruty Finit fort l'année

 Près de 3000 coureurs dans les rues de Bayonne pour cette course du bout de l'an! Et Pierre Urruty s'est battu jusqu'au bout pour ravir la plus haute marche du podium à son challenger, Kevin Deschamps qui finit juste une seconde derrière lui, autant dire que cela s'est fait au sprint en 30'32 pour le vainqueur. Adrien Latestère est relégué à plus d'une minute trente. Le Magasin Foulées de Bayonne place ainsi 4 coureurs dans le top 10, avec outre Urruty et Latestère, Emmanuel Groutel et Guillaume Alfieri, ces trois derniers étant licenciés à Bordeaux Athlé. Côté féminines, la dacquoise Christelle Larrère a été la plus forte en s'imposant en 36'23, un très joli chrono. Laure Desmurs et Mélissa Hourdebaigts complètent le podium. 



23/12/2018 : Près de 2000 coureurs dans les rues de Pau

 Hier soir, c'était la traditionnelle course de la paix à Pau, qui a réuni un peloton fort de quelques 1860 coureurs sur ce parcours de 10 km. Et c'est Louis Vitiello qui aura le mieux sorti son épingle du jeu en s'imposant avec un chrono de 32'14, devant paul Iratzoquy et Jérôme Mirassou. Côté filles, avec quelques 800 classées (42% du peloton), c'est la tarbaise Mylène Da Costa Reis qui aura été la plus forte avec une marque en 38'55, devant Corinne Lamarque et Aurélie Grangé Paul. Retrouvez les résultats complets en rubrique. Photo La république des Pyrénées. Retrouvez toutes leurs photos ici



10/12/2018 : Record battu du côté de Cauderoue !

Après une année 2017 en demi-teinte coté participation, la Course des Sables organisée par « Cœur et Sport 47 » a fait le plein pour sa 17e édition ce dimanche. En effet, avec la création d’une seconde distance de 7.5 km en plus de la classique de 15 km, Cauderoue a battu tout ses records avec 927 coureurs à l’arrivée cette année ! Sur cette nouvelle distance, les femmes ont été particulièrement nombreuse avec presque 50% du peloton soit 188 coureuses pour 379 participants. C’est la triathlète Clarisse Ducos du SU Agen qui s’est imposé à toutes les autres devant la sociétaire du MAC Monflanquin 47, Aurélie Fernandes, Stéphanie Amouroux complétant le podium. Chez les hommes, les jeunes pistards de l’ACJ Nérac ont fait la loi avec un trio de vainqueur composé dans l’ordre par Ilies Rizki Mazrar, Martial Andrieu, et Ugo Delcayrou. Le leader du Challenge Trails 47 Benjamin Michot prend la 4e place juste devant Julien Alaizeau de l’ASPTT Agen. Sur la distance reine du 15 km, c’est l’international Marocain Mohamed Mainy, 3’45’’ au 1500 mètres tout de même, qui remporte la course haut la main. Grégory Kiené, le nouvel entraineur du MAC 47, finit quatre minutes derrière lui. Deux triathlètes, Julien et Florian Luquet suivent juste devant le président de l’ASPTT Agen David Sanchez qui a doublé Franck Igau pour terminer à une très belle 5e place. Chez les dames, c’est l’enfant du pays de retour de Marseille pour l’occasion, Leila Boufaarirane, également international, et qui a réalisé un magnifique 2’02’ au 800 mètres cette saison à Londres, qui s’impose facilement avec Kamal Saidi comme chaperon. Pauline Soreda termine seconde juste devant Sarah Dutouron.

 

 

Retrouvez les résultats de Cauderoue en rubrique "résultats" et un reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales