Retrouvez l'interview de Freddy Guimard dans notre rubrique Portraits


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


11/08/2018 : Magnifique 23ème édition de la Feriascapade

Ah qu'elle est jolie cette Feriascapade. Qu'elle est plaisante à suivre et à vivre. Cette année, encore une fois, ils étaient plus de 3500 à avoir coché cette case sur leur calendrier. Le samedi 11 août pour une grande matinée de fête et d'amitié en ouverture de la Feria dacquoise. On y vient surtout pour s'éclater, pour se dépenser avant de faire la fête, pour se retrouver et pourquoi pas aussi essayer de gagner la Fiat 500 au tirage au sort. Mais ne nous y trompons pas, on y vient aussi parce que c'est un parcours roulant et qualificatif et certains essayent aussi d'obtenir leur sésame pour les Frances. En tout cas cette année la météo était plus que clémente en cette matinée, et au sortir d'une grosse période canicule, ce n'était pourtant pas gagné d'avance. Bref, idéal pour courir sans pression, et le sourire sur les visages des organisateurs, tous vêtus de blanc et rouge, est là pour nous rassurer. La Feriascapade a de beaux jours devant elle et c'est un certain Jacques Gayon, qui doit être bien heureux de là-haut. On ne l'oublie pas lui qui a instauré cet événement, il y a plus de vingt ans déjà ! Côté résultats, c'est Denis Mayaud qui a dynamité la course après un départ assez prudent de tous jusqu'au 3ème kilomètre. Il place une sévère accélération et seul Pierre Urruty va arriver à suivre. Ce dernier va tenir dans la foulée de Denis jusqu'à l'entame du stade et ainsi lancer le sprint et l'emporter en moins de 31'. Yannick Dupouy complète le podium. Chez les féminines, pas de surprise, Christelle Larrère est toujours la plus costaud ici et après sa victoire à Soustons en début de mois, elle gagne à nouveau. Bénédicte Robin aura bien tout tenté pour la reprendre mais il lui manquera quelques hectomètres pour parvenir à ses fins. Le tirage au sort et la fabuleuse remise des prix pouvait dès lors débuter... pour durer et durer encore et faire plaisir au plus grand nombre !

 

 

Retrouvez les résultats de Dax en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les vidéos :

Le départ

En tête de course

 

Les photos :

La course vue par Rémy

Vos photos individuelles



04/08/2018 : Soleil de plomb sur le Xibero Trail

Beaucoup d'abandons sur ce Xibero Trail et c'est plus que justifié. Déjà qu'il est vraiment rude avec ces montées si raides droit dans la pente, si l'on rajoute la grosse chaleur du moment, cela est vite devenue comme un énorme chantier. Déjà un petit exploit de rallier la ligne d'arrivée du côté de Larrau. Ils étaient 400 inscrits sur le 42km et à cette heure, on ne sait pas encore si la moitié seulement va terminer. C'est dire. En tout cas, c'est bien l'espagnol, Goar Lopétégui qui s'impose en 4h47' après une belle bagarre avec Guillaume Levoy qui ne finit qu'à deux minutes. Maud Combarieu et Séverine Duhalde finissent main dans la main chez ces dames... Sur le court (15km), Nicolas Apiou s'est montré le plus rapide. Audrey Carrère a été impériale chez les féminines ! 



Retrouvez les résultats du Xibéro Trail en rubrique "résultats" ainsi que le départ en vidéo LA et les photos LA



02/08/2018 : Un anglais à Soustons!

Malgré la canicule annoncée et l'alerte orange, le 10 km de Soustons a bien pu se tenir et les plus de 1500 coureurs présents sont tous venus à bout de la distance et ont bien suivi les recommandations de l'organisation pour préserver leur santé. L'arrivée magique dans les arènes a vu cette année un nouveau lauréat, qui a détrôné Pierre Urruty, l'anglais Jonathan Poole qui s'impose en 31'32, avec plus d'une minute d'avance sur le multiple vainqueur basque, qui arrive quasiment main dans la main avec Fabrice Delrues. Chez les filles, Christelle Larrère, que l'on pensait en danger au vu de son retour sur les compétitions après 5 mois d'arrêt, n'a pas failli et s'est adjugée une nouvelle victoire consécutive devant la savoyarde Laure Desmurs et la très prometteuse et talentueuse Melissa Hourdebaigts. Tous les résultats en rubrique, photos et vidéos à venir.

L'album photo : ICI

Vidéo du départ et Vidéo souvenir ici

 



28/07/2018 : Beau peloton aux Gabizos

Ils étaient plus de 600 concurrents pour cette nouvelle édition du Trail des Gabizos, avec les ésclops d'azun venus en force dont Yann Mondot qui s'impose devant Paul Iratzoquy et Matthieu SImon, cela sur le 31 km. Côté féminines, victoire de l'espagnole Oihana Kortazar Anrazeta, devant Jocelyne Pauly, reléguée à plus de 10 minutes, ce qui est plutôt surprenant tant elle domine la discipline dans la région et même sur le plan national depuis ces deux dernières saisons. Perrine Tramoni prend la troisième place. Sur la petite distance, 9,5 km, victoires de Justine Lanne (Esclops d'Azun) et Alexandre Pailhe-Belhair. Photo organisation. 



25/07/2018 : Enorme peloton à Bayonne

 Les fêtes de Bayonne sont certainement les plus connues et celles qui rassemblent le plus de monde dans notre Sud-Ouest, côté coureurs à pied aussi : 4232 classés sur 4690 inscrits. Urruty, encore lui, inscrit son nom pour la troisième fois consécutive sur les tablettes avec un chrono en 44'13 pour 13,2 km, il devance Lionel Petriacq d'une quinzaine de secondes, tandis que José Manuel Dias Rocha complète le podium. Chez les filles, victoire de Melissa Hourdebaigts, que l'on a vu récemment (2è à Saint paul les Dax), devant Mélanie Dupassieux (aviron bayonnais), et Laurence Laboure. Rappelons que c'est une course en ligne au départ de Biarritz. Les fêtes de Bayonne sont parties! Les résultats complets en rubrique. Photo Sud Ouest. 

Vidéos des arrivées (Sud Ouest) : ici



21/07/2018 : Cori et L'Hirondel à Bidarrai

 C'est sous une météo humide que s'est déroulée cette nouvelle édition du marathon de Bidarrai, marathon porté à 45 km, alors que le 85 n'était pas reconduit. Il y avait bien sûr aussi un 21. Benoit Cori s'est imposé de bien belle manière en bouclant le circuit en 4h35'59, et en laissant son poursuivant Mickaël Etcheverry à plus de 23', tandis que Pantxo Saint Martin prend la troisième place à un peu plus d'une minute seulement du second. Côté filles, après avoir écumé les épreuves en Dordogne, puis s'être offert la seconde place au marathon de Bordeaux, Blandine l'hirondel n'a laissé le soin à aucune locale de la devancer, elle s'impose devant Séverine Duhalde avec près de 45' minutes d'avance! Soit en 5h13, à la 6è place scratch, c'est juste énorme. Laure Arribot, autre spécialiste locale complète le podium à 1h10 de la lauréate. On n'a pas fini d'entre parler de Blandine. Quelques 300 coureurs étaient engagés sur cette distance. Sur le 21, victoire de Joseba Larralde et Alizia Olazabal. Tous les résultats en rubrique, Photo Charles Lajus

Les photos de Pierre Ezcurra : Ici et  et encore . 



19/07/2018 : La fête endeuillée à Mont de Marsan

 Tout avait si bien commencé pour ce 10 km d"ouverture des fête du Moun avec près de 1400 concurrents venus disputer ce 10 km. Les meilleurs étaient là et la bataille a bien eu lieu entre Malaty, Petriacq et Urruty. Benjamin Malaty a été royal, puisque malgré la chaleur, il s'impose en 31'04, avec plus d'une minute d'avance sur Urruty qui finit second, devant Lionel Petriacq. Côté filles, nouvelle victoire de la locale Christelle larrère en 38'34, devant Ingrid Bosquet et Marion Dubouch. Seules 4 filles sur les presque 500 classées finiront sous les 45', c'est dire si l'épreuve était difficile. Malheureusement, un coureur de 25 ans est décédé peu après l'arrivée, victime d'une malaise cardiaque. Malgré les secours qui ont tenté de le ranimer par un massage cardiaque et son admission à l'höpital de Layne, ce dernier, n'a pas pu revenir à la vie. Les raisons de son malaise restent inconnues, mais ce n'est pas la première fois qu'un jeune décède dans une course l'été sous la chaleur. Manque d'entrainement? d'hydration? Pas assez de fraicheur au départ de la course? Une course menée à une vitesse trop élevée compte tenu de la chaleur ambiante? Toujours est-il que cela doit nous rappeler qu'il faut adapter sa vitesse sous fortes chaleur et ne pas chercher à tout prix à battre son record ce jour-là, qu'il faut bien s'hydrater à tous les ravitos, être bien entraîné et habitué à courir sous la chaleur, et être bien reposé Ce sont des précautions d'usage, mais un malaise cardiaque peut aussi survenir sans aucune explication.  Nos pensées vont bien évidemment à la famille, Photo Sud Ouest.



 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales