Retrouvez l'interview de Freddy Guimard dans notre rubrique Portraits


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


14/05/2022 : Un nouveau grand champion à Blaye

 Ce samedi 14 mai, c'était la 17è édition du marathon des côtes de Blaye. Quel bonheur de retrouver tout ce beau monde après deux années d'interruption. La météo avait annoncé la chaleur, une très grosse chaleur avec près de 30 degrés à partir de midi. On aurait pu imaginer nombre d'abandons, mais finalement, sur les 669 engagés, par forcément tous partants, 613 ont passé la ligne et l'on ne compte que 30 abandons. Il faut dire que l'organisation avait mis les moyens pour protéger les coureurs du coup de chaud. En moyenne de l'eau et un ravito complet tous les 2/3 km. Il fallait bien ça. Question résultats, que de grosses surprises! En effet, le vainqueur, Rémi Montero a créé à la grosse surprise en s'imposant en 2h33'23, à seulement quelques secondes du record de l'épreuve. Non seulement c'est un inconnu, mais surtout il est le local de l'épreuve puisque habitant dans les environs et natif de Blaye. Il ne vient tout de même pas de nulle part, il fait de l'athlétisme depuis 15, sa spécialité était le demi fond, il a participé à tous les cross du coin et aujourd'hui, c'était son 3è marathon après avoir fait 2h25 à Paris. Ce jeune homme de 31 an a encore beaucoup de podiums devant lui. Anthony Delaby a quand à lui pris la seconde place, 9 minutes plus loin, Stephan Duffau complète le podium. L'autre surprise est venue de Christelle Gabriel, la grande multiple vainqueur de ce marathon et qui a échoué pour la première fois cette année. Elle explique qu'au 24è, elle n'a plus eu envie, alors qu'elle était bien en tête jusque là. Du coup, la victoire est revenue à Olympe Danguy (Haute Saintonge) en 3h26'48, à un peu plus de 2', Catherine Fernandes Marie Dussaud toutes les deux du Braud AC, complètent le podium. On notera la présence de 10 filles dans les 50 premiers arrivants. 

 

Tous les résultats ICI et LA pour le 10 km

L'interview du lauréat :

ici

La vidéo de départ :

L'album photo : Ici



08/05/2022 : Un vrai beau trail à Bon Encontre !

Les 212 coureurs qui se sont élancés samedi 7 mai en fin d'après-midi du stade Lajunie à Bon Encontre ont particulièrement apprécié les parcours. Deux trails étaient au programme. Que ce soit sur la distance de 14 kilomètres avec ses 500 mètres de dénivelé positif ou sur 8 km (250 D+), les sentiers forestiers ont occupé l'essentiel des tracés. Les coureurs ont apprécié les vues panoramiques et ce d'autant plus que le temps, quasi estival, était au rendez-vous. Le CABBE (club d'athlétisme Boé Bon-Encontre), initiateur de cette troisième édition du Trail du Tortillon (du nom d'une pâtisserie locale offerte aux « finisher ») peut se féliciter de son organisation sans failles grâce à toute une équipe de bénévoles. Les propriétaires qui ont permis aux coureurs de sillonner leur terrain doivent être également remerciés. Les coureurs ne tarissaient pas d'éloges à l'adresse de ces trails qu'ils ont trouvé durs mais aux profils accidentés qui les ont ravis. Une soirée conviviale s'est poursuivie dans une excellente ambiance jusqu'à minuit ! Sur le 14 km le meilleur résultat pour les licenciés agenais est à mettre au compte de Virgini Monti du SUA athlétisme (4ème femme - 49ème au scratch) qui précède de peu sa compatriote Corinne Buttignol. Sur le 8 km, la pensionnaire de l’ASPTT Agen, Julia Muller, s'est « baladée » devançant sa plus proche poursuivante de six minutes. Julia termine 10ème au scratch sur 101 participants. Alexandre Minviole du SUA athlétisme s’empare de la deuxième place de ce trail court à 15 petites secondes du vainqueur. Les traileurs ne sont plus que dans l'attente de la quatrième édition du Trail du Tortillon.

 


01/05/2022 : Le bitume a chauffé à Lacq !

C'est allé vite du côté de Lacq. Très vite même. Mais il est vrai qu'avec la liste des favoris entre les mains, bien avant même le départ de l'épreuve, on pouvait se douter qu'il en serait bien ainsi. Car Vincent Etchebest, le chef d'orchestre de cette édition new-look des Foulées du Bassin de Lacq, a mis les petits plats dans les grands pour qu'il en soit ainsi. Avec un parcours hyper plat et quelques invités de renoms, notamment un "certain" Yoann Kowal, tout juste crédité d'un fantastique 28'05'' à Pacé, il a mis le barre haute. Pour lui, le rêve est énoncé sans détour. Il veut que les championnats de France soient organisés à Lacq en 2024. Il fera donc tout pour que son 10km devienne une référence en la matière. On se souvient encore des premières éditions de cette course qui s'appelait alors "Foulées de Lacq-Audéjos". C'était entre 2004 et 2009. Déjà à cette époque, quelques Kenyans avaient enflammé le bitume local. C'était allé très vite et l'idée était en train de germer doucement dans la tête de Vincent. Puis l'essoufflement avait eu raison des bénévoles et la course avait totalement disparu. Jusqu'à 2019 donc où l'association, telle le phoenix, avait resurgi de vielles cendres pas encore totalement refroidies. Et donc, après deux années blanches liées à la COVID, la nouvelle course est née. L'objectif en ligne de mire. Côté résultats donc, avec un calendrier local hyper chargé (une dizaine de course aux alentours sur le week-end), les 10km du Bassin de Lacq ont tout de même magnifiquement réussi à tirer leur épingle du jeu. Presque 300 coureurs au départ et un chrono prometteur. Yoann Kowal a dû batailler ferme pour se défaire d'un Mathieu Brûlet hyper accrocheur. A la mi-parcours, ce dernier fait l'effort pour recoller après s'être ravitaillé. Yoann avait pris quelques mètres faisant exploser le groupe de tête composé de cinq hommes. Mathieu revient donc puis Pierre Urruty. Mais le Périgourdin en a gardé un peu sous la semelle et il se réserve pour le final. Après le 9ème km, il en remet une couche et se détache légèrement pour taper un 29'36''. Mathieu est donc à quelques secondes derrière. Ce seront les deux seuls à descendre sous les 30'. Chez les féminines, Laura Vignot a tenu bon, seule devant. Elle finit en 34'59'', bat ainsi son record et claque celui du département. Derrière elle, Maëlle Porcher et Clara Prévot ont joué au chat et à la souris, ne se départageant jamais vraiment. Elles finissent donc dans cette ordre, en 36'07'' et 36'15''. Le 10km de Lacq est donc bien reparti ! Et tout l'avenir s'ouvre devant lui...

 

Retrouvez les résultats des 10km de Lacq en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée :


Les photos :

La course vue par Rémy


Les vidéos :

La tête de course



01/05/2022 : Le retour du Trail de Baurech

Ce premier mai, c'était le retour du trail de Baurech avec l'équipe des Anonymes du campus avec Patrick Opéré aux commandes. Plus de 800 coureurs ont répondu présents, ainsi qu'une petite centaine de randonneurs. Trois parcours, comme toujours, un 8 km, un 15 et un 26 qui servait aussi de support de championnat départemental de la spécialité. Les organisateurs ont travaillé d'arrache pied les jours précédents pour faire passer les tracteurs aux abords des champs afin de tracer le parcours toujours très en relance, fait de nombreuses petites côtes qui font bien brûler les cuisses, de faux plats dans les vignes qui font mal, de quelques belles descentes qui permettent d'encaisser ces côtes et faux plats, et de très jolis single en forêt. Ambiance de folie à l'arrivée avec bière et restauration à volonté en plus du traditionnel ravito. Bien que le brouillard fut présent au départ, il a finit par se dissiper pour laisser place à un beau soleil qui a permis a de nombreux coureurs de profiter d'un pique nique entre copains plus que sympa. On retiendra les victoires de Francis Ingles sur le 15, le champion local qui règne depuis 20 ans sur la Gironde est de retour, ches les filles c'est Candice N'haux (NL) qui l'emporte loin devant Jeanne Lajus (US Talence). Sur le 26, après l'abandon surprise d'un des favoris, Jonathan Gerthofer, le Bouliac SP truste les deux premières places avec Gawen Brémond (champion de Gironde) et Cyril Chanu, tandis que Lucas Montmaur complète le podium. Chez les filles, doublé également du BSP avec Océane Daviaud (Championne de Gironde) et Martine Leroux, tandis que Géraldine Pic prend la troisième place.

 

Résultats complets en rubrique et photos de Charles Brunet et Bernard Ballanger à venir dans la journée. 

 

Les photos de Charles Brunet : Ici,

Les photos de Bernard Ballanger : Ici



24/04/2022 : De belles et boueuses foulées gauloises !

La huitième épreuve du Challenge Trails 47 à Puymiclan (lot-et-Garonne) n'a pu réunir que 210 partants.Les trails peinent à retrouver la fréquentation de la période avant-Covid. L'ambiance demeure néanmoins extrêmement conviviale sur toutes les épreuves, en particulier les dix qui comptent pour le Challenge Trails 47 saison 2021/2022. Ce dimanche 24 avril, les Foulées gauloises se sont parfaitement déroulées malgré un temps hivernal. Certes, les températures étaient relativement clémentes mais les pluies les jours précédents l'épreuve avaient rendu le parcours très boueux. Cela fait partie du charme du trail et les concurrents ne retenaient que les aspects les plus sympathiques notamment les très longs passages en forêt sur des sentiers mono-traces et le profil vallonné. Dans les bas-fonds des champs en devers, les organisateurs avaient même ménagé quelques pédiluves… Julia Miuller (ASPTT Agen) remporte le trail court Sur le plan sportif et chez les femmes, on retiendra la nouvelle victoire de l’Agenaise Julia Muller sur le 10 km avec plus de huit minutes d'avance sur sa poursuivante et la deuxième place de Virgini Monti (SUA Agen) derrière la Monflanquinoise Marlène D’Angio sur le 20 km. Chez les hommes Guillaume Sommaire (Entente Villeneuve-Monflanquin), souvent sur le podium, remporte sa première victoire de la saison sur le trail long. L'arrivée la plus disputée le fut sur le 10 km hommes où le cadet Libournais Esteban Brossier devance de deux petites secondes seulement le coureur de Calignac (47) Yannick Barei régulièrement classé parmi les touts meilleurs. Les deux prochains et derniers rendez-vous du Challenge Trails 47 sont programmés en juin : dimanche 5 juin (Pentecôte) à Donzac et dimanche 26 juin à Rives.

 
Retrouvez les résultats des Foulées Gauloises en rubrique "résultats". Texte et photo : R. Bohan
 


 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales