Retrouvez l'interview de Freddy Guimard dans notre rubrique Portraits


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


09/03/2020 : Le retour de Jocelyne Pauly

 Parmi les épreuves maintenues ce weekend, le Senpereko Trail de Saint Pée sur Nivelle qui a rapidement affiché complet. Ils étaient plus de 1600 inscrits sur les trois distances, 42, 21 et 9 km. Le 21 est la distance qui a rassemblé le plus de monde avec plus de 800 classés. Les victoires sont revenues à Guillaume Levoy et Sarah Dinclaux. Il faut préciser que le terrain était dantesque avec de la boue bien glissante et des chemins transformés en petits torrents par endroits. Il fallait sacrément s'accrocher pour arriver au bout. Sur la grande distance on retiendra surtout le retour de Jocelyne Pauly qui s'impose en 5h33, et laisse Maud Combarieu, pourtant très en forme à plus de 20 minutes. On compte une vingtaine d'abandons pour 79 inscrites. Chez les garçons, c'est Jokin Garai Arejolaleiba qui s'impose devant Benoit Cori et Yannick Gourdon. Tous les résultats en rubrique. Retrouvez plein de photos sur la page Facebook de l'organisation : ici



08/03/2020 : Foulée des Sangliers

 De nombreux recalés des France de cross, du marathon des Forts ou encore d'autres épreuves qui ont été annulées suite au Coronavirus, se sont finalement rabattus sur ce trail bien sympathique et organisé à Salles dans le Sud Gironde. On aurait pu espérer un peloton encore plus important compte tenu de la situation, ils étaient finalement un peu plus de 300 répartis sur les deux distances, 10 et 21 km. Sur la petite distance, C'est Hugo Lescure venu de Bergerac qui s'impose devant son coéquipier de club Kadir Haj Mohamed. Chez les filles, tir groupé de Bordeaux athlé avec Camille Monot et Sophia Bouallala. Sur le 21 km, Cyril Chanu s'impose en 1h19'58, loin devant Baptiste Brugiroux. Côté féminines, c'est Laure Nicot qui l'emporte devant Nathalie Wurry (Bordeaux Athlé).

 

Retrouvez les photos de Charles Brunet Ici



C'est bientôt le 10ème anniversaire du Trail d'Agen !

Le Trail d’Agen prépare sa 10e édition et préserve sa singularité avec un 10ème nouveau parcours ! Même deux nouveaux parcours avec le trail urbain comptant pour le classement long du Challenge et ses 16 km et le petit parcours comptant pour le challenge court avec ses 8 km. Rendez-vous est donc pris pour le dimanche 15 mars, accueil à partir de 8h à la salle de l’Amicale Laïque, rue Duverger à Agen et premier départ à 9h30. Pour le dénivelé positif, difficile de faire plus avec 520 mètres de dénivelé positif pour le trail long et 250 mètres pour le court. Autant dire qu’une bonne préparation est vivement conseillée pour affronter ces deux nouveaux tracés, essentiellement sur bitume. Lancé en 2018, le challenge du meilleur grimpeur sera reconduit et le juge de paix sera donné en haut du côteau de l’Ermitage. Le challenge débutera au km 2. Il sera long de 1 km et présentera 110 mètres de dénivelé positif. Et juste avant, le « maillot vert » sera attribué au départ le plus rapide entre le km 0 et le km 1. De quoi bien se mettre en jambe pour attaquer la suite du parcours !  Des ravitaillements seront positionnés au km 3, 8 et 11. Attention, pas de gobelets plastiques ! Mais les coureurs recevront en dotation un gobelet rétractable muni d’un anneau afin de pouvoir le transporter aisément. L’année dernière, 400 coureurs avaient franchi la ligne et étaient ravi de trouver dans la salle « Rouzerolle » de l’Amicale Laïque 8 étudiants ostéopathes pour masser leurs muscles endoloris !  Côté récompenses, le CDH 47 innove et récompensera les 5 premiers hommes et femmes du classement scratch et procédera à un tirage au sort pour récompenser 10 dossards au hasard ! Cartons de vins, entrées aux thermes ou encore vol en ULM avaient été attribués l’an dernier.

 



02/03/2020 : Incontournable semi de Bazas Langon

 Ce dimanche c'était donc le traditionnel semi de Bazas-Langon, une course où les habitués se retrouvent chaque année, et ce depuis de très longues années pour certains puisque c'était la 37è édition. On peut regretter qu'il ne soit toujours pas labellisé FFA, bien qu'il ait été mesuré officiellement il y a deux ans, et que les épreuves de semi labellisées manquent cruellement dans le calendrier girondin. La disparition du marathon de Bordeaux et donc de son semi labellisé ne peut que donner des regrets aux athlètes qui allaient y chercher une performance. Il est d'ailleurs dommage que ce marathon qui au bout de 5 éditions était bien installé, relativement rôdé, et qui rassemblait pas loin de 20 000 athlètes soit abandonné. Mais revenons à notre épreuve bucolique, toujours aussi bien organisée et qui a réuni près de 900 athlètes, toutes distances confondues, et ce malgré les vacances scolaires. Freddy Guimard venu en voisin, ainsi qu'Anthony Delaby se sont tirés la bourre, l'expérience de Guimard a fait la différence sur la fin, puisqu'il s'impose devant le licencié de Bordeaux Athlé avec seulement deux secondes d'avance, et un chrono honorable de 1h09'16. La météo fut finalement correcte, avec un début d'épreuve relativement calme, puis une belle saucée en milieu de parcours qui s'est arrêtée assez vite pour faire place à un vent à décorner un taureau et qui a usé les organismes un peu plus pour finir la course. Abdel Sbaa complète le podium alors que l'on retrouve Francis Inglès à la 4è place, la forme semble bien revenir pour celui qui écumait tous les weekends toutes les courses de Gironde pendant plus d'une dizaine d'année et qui remportait tout. Chez les filles, c'est une autre habituée de l'écumage des podiums qui fait son retour, Christine Mayonnade, licenciée du club organisateur, et qui est repartie sur l'enchaînement de courses tous les weekends (5 courses depuis le début de l'année). Elle remporte ce semi en 1h29'57, devant Elise Guimet (1h32'48) et Cindy Coudert. Les femmes représentaient environ 25% du peloton, c'est moins que sur 10 km, mais un chiffre en belle progression. Rendez-vous l'année prochaine pour la 38è édition, et toujours le premier dimanche de mars!  A venir, les photos de Bernard Ballanger. 



23/02/2020 : Un bel anniversaire du côté des Barjots !

C’était les 10 ans de l’Authentic Barjots Trail ce week-end et quand on connait la passion et la générosité de l’association éponyme, on ne pouvait pas être déçu. Et en effet ce fut un grand moment de trail et de partage. Les concurrents ont répondu présent en masse avec pas moins de 560 dossards distribués et deux courses supplémentaires ont permis à tous d’en prendre plein les mirettes et les gambettes. Un 24km en relais mixte et un 35kl avec 1000m de D+, il y en avait pour tous les goûts. Même la municipalité de Pujols, petite commune de la Gironde, avait joué le jeu en finançant le feu d’artifice du samedi soir. Juste après l’épreuve nocturne. Les gens de Bouliac Sports Plaisir, venus en voisin, ont su tirer leur épingle du jeu mais on retiendra surtout côté résultats que Grégory Kiene fait un début de saison tonitruant. Il s’impose en effet sur la longue distance après une belle bagarre avec Jonathan Gerthofer, après avoir fini sixième le dimanche précédent du côté de Gruissan et de son 50km inscrit au Trail Tour Narional. Prometteur pour la suite de la saison. En tout cas du côté des Barjots, on n’est pas prêt d’oublier cet anniversaire ! 

 

Retrouvez les résultats du Barjots Trail en rubrique "résultats"



03/02/2020 : Trail du Baïgura, une belle à faire

 Ce dimanche le pays Basque ouvrait les hostilités avec son premier trail de la saison à Mendionde. Une petite distance de 17 km, mais qui présentait 1200 m de Dénivelé avec des montées droit dans l'pentu comme aiment les tracer les basques. Seuls quelques 300 élus, pas tout  fait, ont eu le droit de fouler la montagne. Il faut dire que le parkage sur le lieu de départ/arrivée est limité, donc les dossards aussi, et ils se sont arrachés en moins de deux. Il y eu beaucoup de recalés, même si l'organisation a autorisé les non présents à céder leur dossard. En tout, ce sont donc 280 partants qui se sont présentés sur la ligne de départ pour 286 inscrits. On comptera tout de même 8 abandons (blessure essentiellement). La météo était estivale, short et TS de rigueur. Aucunement besoin du collant, bonnet ou gants, qui peuvent être de sortie au mois de mai pour l'Euskal. C'est le Pays Basque! Côté performances, on notera la victoire de Guillaume Levoy (AB trail) devant Jason Pointeau et Benoit Cori, grand Favori. Chez les filles, sans surprise, c'est Maud Combarieu qui s'est imposée devant Sarah Dinclaux qui revient tout juste de maternité. Alice Pecatte complète le podium. Question organisation, rien à redire, bière à l'arrivée, et repas gastronomique pour 13 euros, servi comme au restaurant : soupe de potimarron à la châtaigne, arrosé d'un lit de crème, Tartiflette façon basque (fromage de brebis), et pain perdu brioché avec boule de glace, bref, une très belle journée. (Photo Niko Dlp). 

 

Les photos de Niko Dlp ici



01/02/2020 : Une belle affluence à Villascopia !

La météo de ce samedi après-midi a été clémente avec les coureurs à pied du Lot-et-Garonne et c’est donc sans pluie, parfois même avec un rayon de soleil, que la 3e édition du Trail de Villascopia s’est déroulée. La pluie tombée toute la semaine précédant la course a quand même rendu le parcours particulièrement boueux et les trailers en portaient les traces en arrivant sur le site de Villascopia à la fin de leur parcours. Mais quoi de plus normal pour un ancien site thermal qu’un bon bain de boue !!! Côté compétition, le 24 km a été particulièrement disputé et c’est l’Agenais Mickaël Faure qui s’impose en 1h49’04’’. Il devance le vainqueur de l’année dernière Julien Bonnefoux licencié au Beauville No Team Trail. Le club qui prépare son Trail du Pays de Serres du 16 février prochain était venu en force sur l’épreuve. Benoit Sablayrolles complète le podium. Chez les dames, comme l’année dernière, la victoire revient à Sarah Dutouron du Team Ferrus. Elle a largement dominé la distance et devance ses concurrentes de 18 minutes. Par contre pour la seconde place, la bataille a été féroce et Lucianne Albrecht du MAC Monflanquin 47 s’impose devant Sonia Germon-Dilay avec seulement 40 secondes d’avance ! Sur le format court, c’est un autre pensionnaire du BNTT qui s’impose Matthieu Simon en 52’54’’. Il devance Victor Pinthon de plus de 3 minutes et Jean-Christian Lestani du SU Agen Triathlon de presque 4. Le jeune Foulayronnais n’a pas dans la région d’adversaire à sa mesure. Ce fut plus difficile pour Julia Muller qui s’impose comme l’année dernière sur la première course du Challenge de la saison avec son maillot de l’Avenir Valencien. Sonia De Mecquemen finit en effet à moins d’une minute derrière elle. Nadia Lambert prend pour sa part la 3eme place. 

 

Retrouvez les résultats du TRail de Villascopia en rubrique "résultats" et quelques photos ICI



12/01/2020 : Plein de records à l'Aïga Trail !

Ils étaient venus en nombre, ce week-end, pour participer sous un magnifique soleil à l’Aïga trail. Près de 270 coureurs avaient fait le déplacement, des 4 coins de France et même d’ailleurs pour prendre part à cette course en ligne reliant Cubjac à Saint-Mesmin en Périgord. Un chiffre record pour cette 4ème édition qui proposait, cette année, 3 épreuves au choix sur un parcours de 64 km avec 2 000 m de D+ arpentant le long des gorges de l’Auvézère : une formule en solo ou en duo, et un relais à 4 sur la même distance. Une affluence qui a eu pour effet de rehausser le niveau sportif, avec la présence de plusieurs spécialistes de la discipline, mais surtout de Guillaume Porche (Orano). Un coureur élite au palmarès impressionnant : vainqueur du trail de l’Aquaterra, du Sancy, de l’Ultra-trail du Puy Mary, du Grand trail de la Vallée d’Ossau, de la Saintélyon, du trail des Vulcain, de l’Ultra Trans-Aubrac…Guillaume Porche Le coureur de Haute-Vienne faisait figure de favori et on ne voyait guère qui était en mesure de lui tenir tête. La surprise du jour est venue du jeune Melvin Douchet. Tout juste auréolé de sa victoire sur le trail court de la nocturne de Puyferrat (9 km), le week-end dernier, le défi à relever pour lui était d’un autre niveau cette fois. Bien que novice sur la distance,  le coureur du team GC n’a pas hésité à faire course en tête avec Guillaume Porche, allant même jusqu’à prendre une légère avance jusqu’à Anlhiac aux alentours du 40ème km. Les habitués ont coutume de dire que la course commence ici, lorsque l’on bascule dans les gorges, là où cela se durcit et devient plus technique. Sans doute un peu piqué au vif, c’est à ce moment là que le futur vainqueur a décidé d’accélérer et de prendre le large. Guillaume Porche réalise un chrono de 5 h 29, et fait voler en éclat le précédent record établi l’an dernier par Cédric Dumonteil. Une sacrée performance sur un parcours qui comportait cette année une petite difficulté supplémentaire, et dont le vainqueur du jour n’a pas manqué de souligner la beauté mais aussi la rudesse. Exténué à l’arrivée, Melvin Douchet aura tout donné jusqu’au bout. Il prend une belle 2ème place. Cyril Chanu (Bouliac Sports Plaisirs) en termine en 6 h, et se classe 3ème, après avoir bénéficié d’une erreur de parcours de Gregory Kiéné (Run Store bordeaux). Chez les filles, la victoire est revenue à Amélie Villette. Sur le duo, c’est l’équipe Pluyaud père et fils qui s’impose. Enfin, sur le relais, c’est l’équipe Ze block, composée de 4 coureurs locaux, qui l’emporte sur ses terrains d’entraînement (sans se perdre cette année !). Ils ont été les premiers à franchir la ligne d’arrivée, après 5 heures de course et également un record de l’épreuve à la clé (même s’il est vrai qu’ils étaient 4 relayeurs pour accomplir la distance, au lieu de 3 les années précédentes). Pluie de records donc, et bilan plus que positif pour les organisateurs, dont il faut saluer le gros travail accompli pour préparer et déblayer le parcours après les récentes tempêtes. Une équipe qui se projette déjà sur la prochaine édition, et qui réfléchit à la mise en place d’une épreuve plus longue qui pourrait s’étendre en direction du site naturel du Puy des Ages.

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et puis plein de photos ICI. Texte et photo : Les Pieds qui Courent. 

 



08/12/2019 : Un beau soleil à Cauderoue pour finir !

Après une année 2018 marqué par un record de participation, la 18e Course des Sables organisée par Cœur et Sport 47 a attiré presque 800 trailers ce dimanche sur le magnifique site de Cauderoue. Alors que la pluie tombe sans cesse depuis plusieurs semaines sur le Lot-et-Garonne, les coureurs ont pu profiter dimanche matin d’une fenêtre météo presque parfaite pour cette épreuve avec un beau soleil et une température idéale de 10° pour la pratique de la course à pied. Coté compétition, les deux distances étaient support du Challenge Trails 47, il s’agissait là de la dernière épreuve de la saison des Trailers du 47 ! Sur le 7.5 km, c’est d’ailleurs Julia Muller qui s’impose largement devant Valérie Maccario de l’ASPTT Agen et Marlène d’Angio du MAC Monflanquin. Elle a quasiment gagné toutes les courses de l’année à une exception prête. Chez les hommes, un Finistérien venu de nulle part Pierrick Sivignon devance deux locaux de l’ACJ Nérac Martial Andrieux et Léo Delcayrou. Sur la distance reine de l’épreuve le 15 km, c’est la Gersoise Véronique Semezies qui s’impose pour sept petites seconde face à Marie-Laure Touchefeu du Stade Villeneuvois. Lucianne Albrecht, du MAC 47, complète le podium. Chez les garçons, Greg Kiené, l’entraineur du MAC 47 s’impose avec plus de quatre minutes d’avance sur le second le triathlète de Layrac Clément Ramon. Victor Pinthon prend la troisième place.

 

Retrouvez les résultats de la Course des Sables en rubrique "résultats" et un reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag



07/12/2019 : Le Trail de Bouliac ou l'esprit de famille !

Ah quelle est belle cette épreuve bouliacaise ! Des parcours magnifiquement tracés tout autour de la ville par Gawen, un des membres du club passionné de trail, un accueil le coeur sur la main et le sourire aux lèvres par tous les membres du Bouliac Sport Plaisir, club organisateur, un ravito de folie à l'arrivée, des courses pour les enfants aussi et des marcheurs mis en valeur, et voilà donc de nouveau près de 2000 personnes qui ont fait le déplacement en ce premier samedi de décembre. La météo n'était pas excellente en matinée et pourtant en début d'après midi, le ciel s'est dégagé et c'était quasi idéal pour courir. Le chèque reversé au Téléthon devrait une nouvelle fois grossir cette année encore et la grande famille de l'organisation pouvait donc garder le sourire, après la nocturne de Bouliac en été, le Trail du Téléthon a aussi de beaux jours devant lui. Cela fait déjà sept ans que ça dure. On retiendra donc que sur le 20km, c'est Gawen Bremond, dans son jardin, qui s'impose main dans la main avec Jason Pointeau et Louise Classeau en féminines. Sur le 11km où il y avait tout de même quasi 900 coureurs au départ, Anthony Delaby était au-dessus du lot. Il gagne avec deux minutes d'avance sur Jonathan Gerthofer. Marie Fleury est la première de ses dames !

 

Retrouvez tous les résultats du trail de Bouliac en rubrique "résultats".  Et des vidéos et photos dans la foulée :

 

Les premières photos

Le départ du 20km.

Le départ du 11km



08/12/2019 : 435 à Saint-Justin !

La CNLA 2019 s'est parfaitement déroulé. Les coureurs et les marcheurs sont venus en nombre pour profiter du parcours parfaitement préparé par les bénévoles. Ils étaient 435 à se retrouver par une magnifique matinée de décembre et à lorgner sur les célèbres trophées de l'UCR Saint Justin. Chez les féminines sur le 9 km c'est Marion Dubouch la sociétaire de l'ACJ Nérac qui s'impose pour la 3ème fois devant Nelly Plantier du Stade Montois et Héléna Herman également du Stade Montois. Chez les hommes Thibault Butel du Stade Montois remporte la course devant Jean Marie Gouardère et Florian Dauba qui est lui aussi licencié au Stade Montois ! Sur le 16 km Marie Laure Dumergues la tarbaise s'impose et commence à prendre l'habitude de rafler la mise sur les courses organisées par l'UCR Saint Justin car elle avait déjà remporté l'Ubyscapade au mois de mai dernier. Mélanie Rodrigues de Roquefort Sarbazan prends la 2nde place et Eugénie Bariller de l'Espoir Mugronnais Running la 3ème. Du côté des masculins Sébastien Penchaud de Roquefort Sarbazan prend la 1ère place devant Christophe Ganan lui aussi de Roquefort Sarbazan et François Figueroa de Team Barajas. Pour le très convoité trophée du Challenge Club c'est le Stade Montois qui le gagne pour la 3ème fois avec 29 participants devant Lous Galoupayres et leur 23 participants et les 18 coureurs de l'Elan d'Armagnac !

 

Retrouvez les résultats du Trophée Saint-Justin en rubrique "résultats"



17/11/2019 : De la pluie et de la boue au GWEN !

Malgré des conditions météos difficiles, les Trailers ont largement participé à la 11e édition du Grand Week-End Nature (GWEN) organisé par le PSNO cher à Stéphane Rodriguez, l’un des cofondateurs du Challenge Trails 47. Au total plus de 300 participants ont donc affronté la boue qui a rendu cette édition particulièrement difficile et glissante. Les deux épreuves comptant pour le Challenge ayant en outre lieu le samedi soir en nocturne ! Sur le 23 km, Grégory Kiené l’a emporté sans véritable concurrence avec plus de 4 minutes sur son second. L’entraineur de Monflanquin est en forme et reste sur 5 succès consécutifs cette saison. Derrière lui Victor Pinthon prend la seconde place devant l’Esclops d’Azun Franck Igau. A noter, la belle 4e place du parrain de l’épreuve, l’un des historiques du Trail Français, Claude Escots. Chez les dames, la bataille a été plus serré et c’est Angélique Santin qui s’impose devant Alexandra Marty et la sociétaire de l’AFCF, Laurence Pradère. Sur le 11 km, Julia Muller l’emporte une nouvelle fois. Elle devance sa seconde au Challenge Marlène d’Angio du MAC 47. Isabelle Lafont pour le SUA Athlétisme complète le podium. Chez les garçons, Mickaël l’emporte avec 40 secondes d’avance sur Lionel Stingaro. Anthony Latour de l’Avenir Valencien prend la troisième place. Le dimanche, un 14 km a vu également la participation d’une soixantaine de Trailers. Frank Igau a cette fois-ci devancé Victor Pinthon pour la victoire. Chez les dames Carine Berland l’a emporté.

Site Internet : https://www.psno.fr/ FB : https://www.facebook.com/PoleSportNatureOrientation/

 

Retrouvez les résultats du GWEN en rubrique "résultats" et reportage complet dans le prochain numéro de Running Mag

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales